Les Qarmates II

Les Qarmates II
4404 1552

 


L’idéologie et les croyances des Qarmates (suite) :

- Les Qarmates ne croyaient pas en l’existence du Paradis et de l’Enfer, selon eux le Paradis était matérialisé par les jouissances de cette vie d’ici-bas et l’Enfer c’était ce que vivaient les vrais musulmans qui étaient contraints de prier, jeûner, accomplir le pèlerinage et faire le djihad.
- Ils répandaient leurs croyances et idéologie parmi les ouvriers, les paysans, les bédouins rustres, les faibles d’esprit ainsi que parmi ceux qui ne désiraient que jouir des plaisirs terrestres et immédiats ; grâce à cela, les Qarmates grossirent leurs rangs qui étaient composés d’athées sanguinaires assassinant et pillant des innocents.
- En sus, les Qarmates croyaient en l’infaillibilité de leurs guides, c’est ainsi qu’ils étaient convaincus qu’à chaque époque un imam infaillible apparaissait et interprétait selon son bon vouloir les principes évidents de l’Islam, les Qarmates étaient donc persuadés qu’il était aussi infaillible que le Prophète (). Ainsi, selon les libres interprétations des Qarmates on trouve : le jeûne qui était pour eux le fait de ne pas dévoiler les secrets de la secte ; la résurrection avait pour sens le fait d’être guidé vers leur secte ; le Prophète () était pour eux une personne qui avait reçu de Dieu une force pure et sacrée ; et le Coran était selon eux le moyen par lequel Mohammed () a exprimé les connaissances qu’il a reçues de Dieu, mais qu’il a formulées à sa façon, ils appelaient donc le Coran « un résumé de la Parole de Dieu ».
- Par ailleurs, les Qarmates contraignaient les membres de la secte à verser des impôts, lesquels étaient si lourds qu’ils mettaient quasiment les contributeurs sur la paille.
- Ils croyaient en l’existence de deux divinités anciennes, ils pensaient notamment que l’une était la raison d’être de l’autre, que la première a créé le monde par le truchement de l’autre et non elle-même, que la première divinité est parfaite alors que la deuxième est imparfaite et enfin que cette première divinité ne peut être décrite ni comme présente ni comme absente et qu’elle est aussi ni descriptible ni indescriptible.
- Ils interpellaient les gens sur le fait que la Oumma a fait preuve d’injustice à l’égard de ‘Alî ibn Abî Tâlib (Radhia Allahou Anhou) et sur le fait que c’est elle qui est à l’origine de l’assassinat d’al-Husayn.
- Ils croyaient en outre à la résurrection de certains êtres après leur mort et au fait que ‘Alî (Radhia Allahou Anhou) connaissait l’Inconnaissable ; par ailleurs, dès qu’ils faisaient confiance à quelqu’un, ils lui révélaient la réalité de leur dogme et notamment sur le fait qu’ils ne voyaient pas les obligations religieuses comme obligatoires et qu’ils visaient à la destruction de la vraie religion.
- Ils étaient persuadés que les imams, les religions ou les morales ne sont l’expression que d’un grand égarement.
- Ils appelaient à leur doctrine les juifs, les sabéens, les chrétiens, les mazdéens, les philosophes, les libertins, les athées et autres épicuriens, et pour ce faire ils utilisaient des arguments bien étudiés correspondant aux caractéristiques du groupe qu’ils visaient.

Les origines idéologiques et religieuses des Qarmates :

- Leur philosophie était purement matérialiste et elle était imprégnée des enseignements athéisants de certains imams perses.
- Ils étaient par ailleurs très influencés par les préceptes des kharijites, des gens du kalam, de doctrines politiques diverses ainsi que par de multiples courants matérialistes et irréligieux.
- Ils se rattachaient en sus aux enseignements de doctrines athéistes comme celles de Mozdek ou de Zaradacht.
- En outre, on peut dire que parmi les bases de leurs croyances on trouve l’abandon des adorations et des interdictions, et donc l’établissement d’une société fondée sur le libertinage et le partage de l’argent et des femmes entre les membres de cette dernière.
- Notons enfin que leur principe le plus essentiel est sans conteste est le fait de rassembler un grand nombre de leurs supporters afin de les pousser à accomplir des actions et projets qui les dépassent et qu’ils ne comprennent pas.

La diffusion de la secte qarmate et ses lieux d’influence :

La secte des Qarmates fut réellement active durant près d’un siècle, celle-ci commença à prendre son essor à partir du sud de la Perse, puis elle s’installa dans les alentours des villes de Koufa et de Bassora en Iraq, elle s’étendit ensuite vers al-Ahsâ`, le Bahreïn et le Yémen, puis il est à noter que la secte arriva à dominer une grande partie du sud de la péninsule Arabique, de celui du désert central, de Oman et du Khorasan.
Puis ils continuèrent leur progression jusqu’à la ville sainte de La Mecque dont ils firent le sac, de même qu’ils occupèrent la ville de Damas et ils atteignirent les villes de Homs et de Sulamiyya. Ensuite, leurs troupes passèrent en Egypte, elles installèrent leurs campements sur le site de ‘Ayn al-Chams près de la ville du Caire. Puis leur pouvoir périclita et leur Etat s’effondra complètement avec la chute de leurs centres politiques d’al-Ahsâ` et du Bareïn.
Notons qu’il existe aujourd’hui des écrits qui essayent de présenter la secte des Qarmates et les autres sectes renégates du même genre comme des mouvements réformateurs et progressistes, et qui tentent de dépeindre leurs leaders comme des hommes épris de liberté et de justice.

Résumé de ce qu’il faut retenir :

Le mouvement des Qarmates avait pour principal but de combattre l’Islam par tous les moyens possibles, et notamment en commettant de grands péchés, en violant les femmes, en faisant couler le sang, en volant l’argent d’autrui ou bien encore en rendant licites à leurs adeptes des choses interdites, c’est ainsi que leurs rangs étaient essentiellement composés d’individus louches, de pervers, de bandits et autres rebus de la société.
La croyance des Qarmates est comparable à celle des Ismaélites avec toutefois quelques différences sur certains points de la pratique que les Ismaélites ne purent appliqués par peur d’une réaction violente et insurrectionnelle des gens contre eux.

Pour finir, nous voulons présenter ici les sept points de leur croyance qui sortent les Qarmates de l’Islam :
1- Leur croyance dans le fait que Dieu ait pris une apparence humaine
2- Le fait qu’ils affirmaient qu’il y avait deux divinités
3- Leur application du principe selon lequel il est obligatoire que les membres de la secte se partagent l’argent et les femmes
4- Le fait qu’ils ne respectaient absolument pas les enseignements de l’Islam
5- Leur foi totalement erronée concernant la révélation, la prophétie et le message rapporté par le Prophète ()
6- Le fait qu’ils profanaient sans vergogne les choses sacrées de l’Islam et notamment lorsqu’ils s’en prenaient aux pèlerins ou pire quand ils attaquèrent La Mecque et qu’ils volèrent la Pierre noire qui s’y trouvait afin de la ramener dans un autre lieu
7- Leur négation de la réalité du Jour du Jugement et de l’existence du Paradis et de l’Enfer.

C’est ainsi que nous achevons notre courte analyse de cette secte bien étrange mais très virulente qui fut une écharde dans le corps du monde musulman pendant près d’un siècle, si nous pouvons nous réjouir que cette dernière ait complètement disparu de la surface de la terre, nous ne pouvons que regretter le fait que la civilisation musulmane a été confrontée à chaque moment de sa longue histoire à ce type de groupes déviants faisant beaucoup de mal à l’Islam et aux musulmans, et notre présent n’est hélas pas épargné par cet genre de fitna comme nous le montrent ce qui se passent en Syrie et en Iraq où sévit un groupe qui ne cesse de salir par chacune de ses actions notre belle religion, et cela pour la plus grande satisfaction de nos ennemis réels.

Source : le site Internet Sayd al-Fawâ`id, Dr Mâni’ ibn Hamâd al-Djahnî, traduction Islamweb.

 

Articles en relation