Uriner en se tenant debout dans l’Islam

Uriner en se tenant debout dans l’Islam
  • Date de publication:02/02/2017
  • Catégories:Ethique
  • Fréquence:
3251 1010

Que les hommes urinent en position debout est devenu une pratique courante dans de nombreuses parties du monde. La présence d’urinoirs dans pratiquement chaque toilette pour hommes n’a pas seulement enseigné aux gens à se soulager debout, mais elle les a également encouragés à le faire. Que dit l’Islam de ce comportement ?
Tout d’abord, nous devons nous rappeler que notre capacité à digérer les aliments et à boire est une grâce d’Allah, exalté soit-Il. Nous ne serions pas capables de survivre sans un système digestif. Cependant, chaque bénédiction est accompagnée d’une responsabilité. Puisque les déchets humains sont considérés comme impurs, l’Islam nous enseigne quelques règles pour nous soulager avec dignité.
Quel est donc le problème ?
Il existe de nombreuses directives en Islam sur la manière d’utiliser les lieux d’aisances. Nous mettrons uniquement l’accent sur celles qui concernent le fait d’uriner en position debout. Cette pratique courante a mené aux pratiques immorales suivantes :
1. L’impudeur. Une mauvaise habitude qui résulte de l’utilisation des urinoirs publics est la perte de la pudeur personnelle dans les toilettes. Il est très courant de voir deux hommes utiliser les toilettes en ayant une conversation en même temps. S’ils jetaient un simple coup d’œil, ils pourraient voir leurs parties intimes respectives. Ceci est immonde. Le Prophète () a dit :
« Si deux hommes vont à la selle, qu'ils se séparent, se cachent l’un de l’autre et qu'ils ne se parlent pas, car Allah déteste une telle attitude. »
Le Prophète () prenait tellement de précautions pour s’isoler que Al-Mughîra ibn Chu’ba a dit : « Je voyageais avec le Prophète (). Quand il avait besoin de se soulager, il s’éloignait beaucoup de moi. »
2. L’augmentation de l’impureté. Combien d’urinoirs avez-vous déjà vus qui comprennent des installations pour effectuer le Wudu’ (ablutions), des robinets ou même du papier hygiénique ? Probablement aucun. Il en résulte que les gens quittent les toilettes sans être suffisamment propres et sans se laver les mains. Le Prophète () a dit :
« Que celui qui va à la selle se purifie avec trois pierres. Cela est suffisant»
Salmân Al-Fârisî, qu'Allah soit satisfait de lui, le compagnon originaire de la Perse fut interrogé : « Votre Prophète vous a tout enseigné, même la manière d’utiliser les lieux d’aisances ? ». Il répondit : « Ceci est vrai. Il () nous a dit de ne pas utiliser notre main droite et de ne pas utiliser moins que trois pierres pour nous nettoyer après avoir fini. »
‘A‘icha, qu'Allah soit satisfait d’elle, la femme du Prophète () a dit à un groupe de femmes : « Dites à vos époux de se laver avec de l’eau, car je suis gênée de le leur dire. C’est ce que faisait régulièrement le Prophète (). »  Vous nettoyer, soit avec une  matière solide ou avec de l’eau, est tellement important en Islam qu’une fois, alors que le Prophète () passait près de la tombe d’un homme, il dit a Ibn ‘Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, que le défunt était en train d’être torturé, mais non pas à cause d’un péché capital : « Il ne se nettoyait pas après avoir uriné. » 

3. De l’irrespect envers les autres. L’une des habitudes courantes que nous observons chez les gens qui utilisent régulièrement les urinoirs, est qu’ils se tiennent debout quand ils utilisent les commodités. Ceci a pour conséquence de rendre les sièges de toilettes insalubres, couverts d’urine et de germes. Très peu de gens prennent la peine de nettoyer le siège, sans parler des toilettes, après les avoir utilisées, et ainsi la personne qui utilise les toilettes après eux doit endurer ces saletés dégoûtantes. A ce propos, le Prophète () a dit : « Évitez ce qui vous attire la malédiction des gens ». On a dit : « Ô Messager d’Allah, qu'est-ce attire la malédiction des gens ? », il a répondu : « C'est de faire ses besoins naturels sur la voie publique et là où les gens cherchent l'ombre »
La voie publique et les zones ombragées sont deux endroits où les gens sont offensés d’y trouver des excréments et des saletés, car ils les utilisent très souvent. La même malédiction s’applique à ceux qui laissent des saletés derrière eux à la personne qui vient après eux. La malédiction dans ce contexte a deux significations : les gens sont maudits par celui qui doit faire face à la saleté qu’ils ont laissée derrière eux, et ils sont maudits par Allah, exalté soit-Il, en raison de leur habitude négligente et dégoûtante.
Existe-il des exceptions ?
Le Prophète () s’accroupissait toujours pour se soulager. Ceci est prouvé par ‘Aicha, qu'Allah soit satisfait d’elle, qui était toujours en sa compagnie. Elle a dit : « Ne croyez personne qui vous dit que le Prophète () urinait en position debout. Il s’accroupissait toujours. »  La seule personne qui ait jamais contredit sa déclaration était Hudhayfa, qu'Allah soit satisfait de lui, quand il a dit : « En voyage, le Prophète () s’est approché d’un dépotoir et y a uriné debout. Ensuite, il m’appela pour que je lui procure de l’eau, ce que je fis et il effectua ses ablutions. » 
Ceci est clairement une exception à la règle, due au fait que le Prophète () était dans un lieu très sale. La description de Hudhayfa, qu'Allah soit satisfait de lui, du lieu étant celle d’un dépotoir, nous révèle le contexte et rend évident que le défi lancé par ‘Aicha, qu'Allah soit satisfait d’elle, concernait ceux qui prétendaient que le Prophète () avait l’habitude de faire cela. Son défi est toujours valide aujourd’hui. Quand une personne essaie de citer incorrectement la déclaration de Hudhayfa, qu'Allah soit satisfait de lui, afin de prouver que, comme font les gens aujourd’hui, le Prophète () avait l’habitude d’uriner debout, nous devrions corriger son erreur.

Qu’est-ce qu’un musulman doit-il faire ?
Les musulmans devraient essayer de lutter contre cette immoralité dans leur propre communauté, en encourageant le respect de bonnes normes d’hygiène. Nous vivons dans des sociétés qui prétendent être propres et modernes, et pourtant leurs toilettes - le développement sanitaire le plus rudimentaire - sont parmi les plus sales dans le monde. Rendez-vous dans n’importe quelle station-service, n’importe quel lycée, parc d’attractions, etc. et regardez ce que deviennent les lieux d’aisances, quand il n’y a pas un gardien à temps plein, qui les nettoie aussitôt après leur utilisation.
Les gens du monde entier ont encore à apprendre des informations franches sur la propreté que l’Islam fournit.  La propreté a un impact environnemental et elle est fortement liée au culte ; sans un corps propre, un musulman ne peut pas prier. Il s’agit d’un principe tellement important en Islam que le Prophète () a dit : « La pureté représente la moitié de la foi » .
Le Messager d’Allah, exalté soit-Il () nous a enseigné certaines règles à observer qui sont utiles aussi bien au niveau de la société que sur le plan individuel. Nous devons prendre conscience de cette orientation, en apprendre les principes et les appliquer.

Articles en relation

Les plus visités

Ethique

Le mérite de réconcilier les gens (II)

Suite Félicitations, ô, musulmans, à ceux qui ont été guidés par Allah, le Tout-Puissant, à réconcilier deux adversaires, des conjoints, des voisins,...Plus