Comment inciter nos enfants à sélectionner de bons amis

5013 986

« Le jour où l’injuste se mordra les deux mains et dira : « [Hélas pour moi !] Si seulement j’avais suivi chemin avec le Messager !... Malheur à moi ! Hélas ! Si seulement je n’avais pas pris « un tel » pour ami!... Il m’a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu’il me soit parvenu». Et le Diable déserte l’homme (après l’avoir tenté). »  (Coran 25/27-29)
L’Islam attache une grande importance à la sélection de nos amis, parce que nos amis ont une influence profonde sur le développement de notre propre personne et notre intellect. Nous pouvons obtenir du plaisir et du réconfort de nos amis, mais nous pouvons aussi ressentir de la détresse et de la douleur à cause d’eux. Par conséquent, nous devons être extrêmement prudents dans le choix de nos associés.
On ne peut pas interdire l’amitié
Tout d'abord, les parents doivent se rappeler que les liens d’amitié entre les enfants dépassent le simple cadre du jeu et du plaisir. Elles représentent une part importante du développement social et affectif. Le besoin d’un enfant d’avoir des amis se renforce au cours des années scolaires car les enfants commencent à passer plus de temps en dehors de chez eux. Comme ils deviennent plus indépendants de leurs familles, leur besoin d'avoir un soutien de la part de leurs amis devient plus grand.
Certains parents s'inquiètent à cause de possibles mauvaises influences sur leurs enfants de la part de certains amis, alors, ils les découragent ou même les empêchent d'avoir des amis. Cependant, ce n'est pas la bonne solution, car elle empêche le développement social naturel de l'enfant. En outre, nous ne pouvons pas faire de nos enfants des asociaux ou des personnes isolées de la société dans laquelle ils vivent. Nous devrions plutôt les aider à comprendre ce qu'est un bon et véritable ami, et leur donner des conseils pour choisir de bons amis.
Selon le Dr Smith Winberry -un psychologue clinicien à Rochester Hills aux États-Unis, les enfants commencent  à  établir des relations fondées sur des facteurs autres que la proximité d'une personne par rapport à eux, entre neuf et douze ans, quand ils commencent à choisir des amis pour leurs traits de personnalité et parce qu’ils ont des intérêts communs.
Á ce stade de développement, en tant que parents, nous devrions être encore plus présents pour nos enfants que pendant les étapes antérieures. Si nous sommes proches d'eux, nous pouvons leur venir en aide d’une manière plus efficace.
Aidez votre enfant à choisir des amis
Ensuite, nous devons aider nos enfants à comprendre que les amis exercent une profonde influence les uns sur les autres et que, par conséquent, nous devons être extrêmement prudents dans le choix de nos amis.
En tant que parents, pour être en mesure de guider nos enfants à  choisir un bon compagnon, nous devrions :
- Aider nos enfants à développer un respect de soi et une confiance en soi, et leur apprendre qu'ils n'ont pas à  se mêler à un groupe de gens juste parce qu'ils ont été invités.
- Souligner que nos amitiés devraient être fondées sur des valeurs et des intérêts communs plutôt que sur la commodité ou la proximité. Le prophète Mohammad () a dit : «  Chaque homme suit la religion de son meilleur ami. Que chacun de vous choisisse donc ses amis avec soin. » (Abou Dawoud, volume 41, 4815).
- Les aider à comprendre que ce n’est pas le nombre d'amis qu'ils ont qui importe; ce qui est important, c’est la qualité de leurs amitiés.
- Leur enseigner que les vrais amis sont ceux qui nous aident à trouver et à rester sur la voie du succès, non seulement dans ce monde, mais aussi dans l'au-delà, et non pas ceux qui nous embellissent les chemins du mal et de l'égarement.
- Les aider à apprendre à être patient s’ils ne trouvent pas immédiatement de bons amis.
- Inviter leurs amis chez nous et aider les enfants à sentir que leurs amis sont aussi les amis de la famille. En faisant cela, nous allons les encourager à choisir les bons amis qu’ils méritent et qu’ils veulent nous présenter; En même temps, il nous sera plus facile de les surveiller et de les conseiller.
Commet mettre fin à une mauvaise amitié ?
Cependant, nous devons nous rappeler que nous ne pouvons pas complètement contrôler la sélection des amis de nos enfants. Il se peut que nous découvrions que certains d'entre eux ont des valeurs ou des comportements inappropriés.
Á ce moment-là, nous devrions leur expliquer que nous désapprouvons leur relation avec un ou des amis en particulier et leur rappeler que, en tant que parents, nous avons le droit et la responsabilité de les guider vers les bonnes valeurs et de les protéger des mauvaises influences. Dans ce cas, nous devons aussi leur rappeler que le meilleur critère pour choisir des amis et établir des relations, c'est l'amour pour Allah, exalté soit-Il, que nous devrions choisir nos amis en conformité avec nos principes.
Abou Dhar a raconté qu’il a dit au Prophète () : « Ô Messager d’Allah, un homme aime certaines personnes, mais il ne peut pas œuvrer comme eux. » Le Prophète () a dit : « Ô Adou Dhar, Tu seras avec ceux qui tu as aimé. » (al-Tirmidhî, 4/2494)
Nous devons enseigner à nos enfants à être forts pendant les heures d’école, et à avoir de la confiance en eux-mêmes, même s’ils se sentent différents et que leurs camarades de classe se moquent d'eux. Aidez-les à reconnaître et à apprécier leur caractère unique de sorte qu'ils n’aient pas honte d’être différents. Apprenez-leur à sentir la présence d'Allah, exalté soit-Il, et à agir de manière vertueuse partout où ils sont. Rassurez-les en leur expliquant qu’il est préférable d’être seul temporairement que d'avoir des amis qui ont des mauvaises valeurs.
Nous pouvons nous demander, "Comment pouvons-nous enseigner à nos enfants tout cela ?"
La réponse est : en étant un exemple de ce que nous voulons leur enseigner, en leur lisant la Sîra du prophète Mohammad () et les histoires des Compagnons, et en leur racontant des histoires sur l'amitié et d'autres valeurs islamiques.
Nous devons les surveiller de près partout, à la maison, à l'école, sur le terrain de jeu et relever et reconnaître leurs forces, talents et compétences. Donnez-leur le temps de parler d’eux-mêmes, et d’exprimer leurs sentiments, leurs problèmes, leurs soucis et leur bonheur. Parlez-leur, et répondez à leurs questions.
Une bonne idée est d'avoir une réunion de famille hebdomadaire et d’organiser un cours dans laquelle notre but est de leur fournir une atmosphère agréable pour qu’ils apprennent les valeurs islamiques.

Articles en relation