La nourriture malsaine n'est pas de la nourriture !

 La nourriture malsaine n
3772 831

Celui qui a inventé le terme « malbouffe » était très honnête sur ce qui se trouve dans ces boîtes colorées ; pourtant les gens dans le monde entier sont toujours prêts à acheter et à manger une nourriture étiquetée « malbouffe » ! Quels sont les effets dévastateurs de ce choix alimentaire ? Voici des faits choquants pour vous aider à faire un meilleur choix la prochaine fois que vous choisissez de manger de la malbouffe ou de la servir à votre famille.
Au fil des années, j'ai appris à cuisiner des repas sains et à bannir la malbouffe et les boissons gazeuses de l'alimentation quotidienne de ma famille, et je voudrais en partager avec vous les raisons. En tant que conjoints et parents musulmans, nous avons l'obligation de prendre soin autant que possible de la santé de nos familles, de manger des choses bonnes et saines qu’Allah, exalté soit-Il, nous a offertes sur cette terre, tout comme le Coran nous apprend à le faire. Et nous avons l’obligation de ne provoquer aucun dommage par le biais de la nourriture que nous choisissons de manger et d’offrir aux autres.
Il y a trois principaux domaines de nos vies qui sont négativement influencés par la mode de la malbouffe : notre santé, nos finances et nos habitudes sociales. Regardons d’un peu plus près chacun de ces domaines, à commencer par les effets néfastes sur notre santé.

1) Une mauvaise santé
Le premier domaine touché par la qualité de la nourriture est la santé de ceux qui la consomment. Voici quelques faits alarmants dont nous devrions être au courant avant de faire la queue pour s’acheter une boisson gazeuse et un sandwich dans un endroit de restauration rapide local :
Les produits de conservation, les additifs, les colorants et saveurs artificiels. Toutes ces substances chimiques sont des ingrédients essentiels de la malbouffe. La plupart des repas rapides que vous mangez ont déjà perdu toutes leurs odeurs et leurs goûts pendant la phase de leur transformation industrielle. Ils ont le goût et l’odeur qu’ils ont, non pas à cause de la façon dont ils ont été cuits, mais parce que des produits chimiques leurs ont été ajoutés. Ce goût de viande grillée au feu de bois de votre hamburger par exemple, ne vient pas de charbons fumants sur un grill en plein air, mais d'une bouteille remplie d'un produit chimique fabriqué dans un laboratoire et mélangé à la viande que vous mangez.
Selon les résultats d’une expérience, publiés récemment, une nutritionniste américaine a laissé un ‘Happy Meal’ du McDonalds à découvert sur une étagère de sa cuisine une année entière, et le repas ne s’était pas encore décomposé en raison de l'énorme quantité d’agents de conservation. Cette nutritionniste, citée dans l’article, a dit si les microbes et les insectes ne se sont pas intéressés à cette nourriture pendant toute une année, vous ne devriez certainement pas la servir à vos enfants.
Les produits alimentaires transformés et raffinés sont totalement inutiles, s’ils ne sont pas purement et simplement nuisibles. Lorsque la nourriture est traitée industriellement (par exemple, les saucisses et la viande froide) ou raffinée (par exemple, le sucre blanc ou la farine), elle perd une grande partie de sa valeur nutritionnelle présente dans les aliments non raffinés. Aussi, cette nourriture s'oxyde, et la nourriture oxydée est malsaine.
Les allergies sont liées à la consommation d’agents conservateurs et d’additifs, parfois à un degré grave et dangereux pour la santé ou même mortel. Les mères peuvent témoigner de l’aggravation rapide de la nature et de l’intensité des allergies dont souffrent les enfants actuellement.
Antidépresseurs, hormones de croissance, et hormones sexuelles. Tous ceux-ci sont mélangés dans l'alimentation animale pour augmenter leur croissance et la quantité de viande (chez l’animal). La volaille et les animaux des fermes industrielles sont obligés de croître à une vitesse anormale pour maximiser les profits. Ils sont également déprimés la plupart du temps, en raison des conditions affreuses dues à l’encombrement des fermes d'engraissement et industrielles, et on leur administre donc des médicaments psychiatriques (antidépresseurs) pour les forcer à manger et à se reproduire. Toutes ces substances nocives sont transmises aux êtres humains qui consomment leur viande.


La grave détérioration du corps.
Dans son documentaire exceptionnel ‘Super Size Me’, Morgan Spurlock prouve au-delà de tout doute, que la malbouffe provoque une détérioration grave du corps humain. En fait, il en a fait l’expérience sur lui-même en faisant l’essai de ne manger que des hamburgers, des frites, et des boissons gazeuses tous les jours pendant un mois, et il a enregistré les effets au moyen d’une caméra vidéo. Les résultats furent choquants : obésité, dysfonctionnement rénal et du foie, sautes d'humeur, et perte de la libido ne sont que quelques-uns des dommages que ses examens médicaux ont révélés, après seulement quelques jours de ce régime alimentaire malsain. Ses médecins ont dû lui demander d’arrêter parce qu'il allait littéralement se donner la mort. Vous pourriez dire qu'il a mangé une quantité extrême de fast-food pendant un court laps de temps. Eh bien, demandez-vous: Combien de fois avez-vous emmené votre famille le week-end manger dans un restaurant qui sert de la malbouffe ? Et combien de fois par semaine avez-vous commandé des repas à emporter au travail, puis à la maison quand vous revenez du travail trop fatigué pour cuisiner ?
Selon une enquête, le Royaume-Uni est le pays le plus attaché à la restauration rapide, suivi de près par les États-Unis. Au Royaume-Uni, l'année dernière, le nombre de personnes admises à l'hôpital pour cause d’obésité a grimpé de 60 pour cent, tandis que le nombre de personnes ayant subi une opération de chirurgie bariatrique a augmenté de 55 %.
La malbouffe peut entraîner un comportement criminel.
Une recherche récente sur des délinquants britanniques et américains a montré que les carences alimentaires - en particulier en acides gras et Oméga3 - pouvaient favoriser la violence criminelle. Les prisons britanniques ont déjà atteint leur capacité maximale, ce qui pourrait indiquer que la pandémie de violence dans les sociétés occidentales, documentée dans les dossiers de police et de nombreuses études, peut être liée à l'augmentation extrême de la consommation d'aliments malsains. En d'autres termes, la malbouffe peut non seulement nous rendre malades et obèses, mais aussi fous et méchants.
Les boissons gazeuses augmentent le risque de cancer.
Une nouvelle étude de l'Université du Minnesota a montré que les boissons gazeuses peuvent doubler le risque de développer un cancer du pancréas. Bien que relativement rare, il demeure l'un des cancers les plus mortels. Seulement 5 % des personnes diagnostiquées restent en vie cinq ans après le diagnostic. Ceux qui ont consommé plus de deux boissons gazeuses par semaine (en moyenne cinq par semaine) ont augmenté leur risque d’avoir le cancer de 87 %, comparativement aux personnes qui ne l’ont pas fait.
La malbouffe est une source de dépendance aussi forte que l'héroïne.
Des études récentes ont montré que les produits de restauration rapide causent cause une dépendance presque aussi forte que l'héroïne, et qu’ils sont tout aussi difficiles à arrêter !
Votre cerveau est un laboratoire chimique très complexe, de sorte que les réactions qui s'y déroulent en relation avec votre nourriture causent soit l'amélioration ou la détérioration de votre bien-être. Selon des recherches, un régime de hamburgers, frites, saucisses, et gâteaux va programmer votre cerveau pour être en état de manque pour plus d’aliments qui sont riches en sucre, en sel et en graisses. Au fil des années, ces aliments deviennent un produit de substitution au bonheur (c'est à dire qu'ils vont littéralement contrôler votre humeur et provoquer en vous des envies puissantes), et c'est ce qui pousse les gens à devenir gravement dépendants et provoque des crises de gourmandise.
Les écoles ne devraient plus servir de fast-food.
Lors d’une visite récente à l'une des écoles privées coûteuses du Caire, j’ai été triste de voir les mêmes habitudes alimentaires nocives pour la santé qui infestent les écoles publiques américaines: Il y avait un comptoir de fast-food et une fontaine de boissons gazeuses à la cafétéria de l'école, et c’était le seul choix de repas offert aux enfants dont les parents payaient près de 40 000 livres par an et par enfant pour leur offrir les meilleures conditions d’éducation que l'argent permet d’offrir.
Je crois que les écoles devraient être des endroits où les boissons gazeuses et la malbouffe sont bannis, tout comme d'autres substances de dépendance nuisibles à la santé, comme la cigarette, les drogues et l'alcool, en particulier depuis que la recherche a prouvé que la malbouffe provoque une grave dépendance. Nous devons comprendre que ce que les écoles font en vendant ces aliments à nos enfants, c’est en fait de faciliter et d’assurer la dépendance de ces enfants - parce que c'est bon pour les affaires!
La malbouffe interfère avec l'apprentissage.
Cela devient encore plus alarmant lorsque de tels aliments n’interfèrent pas seulement avec la santé physique des enfants, mais aussi avec leur processus d'apprentissage, même par rapport à de simples compétences de tous les jours telles que la reconnaissance des fruits et légumes! Dans un récent discours à la conférence TED, le célèbre chef Britannique et activiste de la santé, Jaime Oliver a montré une vidéo choquante où des enfants de 5 ans, dans une école aux États-Unis, étaient incapables de nommer les fruits et légumes courants tels que les tomates, les melons, les pommes de terre et chou, parce ils ne les avaient jamais vus auparavant! Ils ne mangeaient que de la pizza, des frites, des saucisses, et hamburgers à la maison, et leurs parents ne les avaient jamais emmenés à la section des produits frais dans un supermarché, sans parler de les emmener dans un marché local de vente de produits frais.
Que contient un sac repas sain ?
Certains psychologues affirment que votre subconscient ne comprend pas la négation, donc si je vous dis ‘ne mangez pas de malbouffe’ vous devez penser à manger de la malbouffe en premier pour être capable de comprendre que vous ne devriez pas le faire. Si vous êtes dépendant, vous allez probablement ignorer tout simplement l'avertissement et avoir envie de cette substance. Donc, si vous avez envie d'un hamburger, même après avoir lu cet article, vous devez reconnaître que vous êtes dépendant et que cesser cette dépendance est une décision consciente. Pensez aux bonnes choses que vous et votre famille pouvez gagner en choisissant de bons aliments sains. Voici un bon rappel de ce que vous pouvez prendre pour le déjeuner à l'école ou au travail: Que contient un sac-repas sain ?
Dans le prochain article, nous allons discuter des effets de la malbouffe sur nos relations familiales, ainsi que sur le foyer et l'économie en général.

Articles en relation