Un ancien député néerlandais d'extrême-droite se convertit à l'Islam !

659 0

Nous allons évoquer aujourd’hui l’incroyable histoire d’un ex-député néerlandais d’extrême-doite islamophobe qui s’est dernièrement converti à l’Islam. Histoire édifiante qui nous montre qu’Allah, exalté soit-Il, guide vraiment qui Il veut, y compris des personnes qui sont a priori les plus éloignées de l’Islam. Cet ex-député se nomme Joram van Klaveren et il militait au sein du Parti pour la liberté (PVV) qui plaidait entre autres pour une interdiction de la burqa et des minarets aux Pays-Bas. Ce qui est étonnant est que sa conversion est survenue alors qu’il était en train d’écrire un livre contre l’Islam, religion qu’il ne connaissait pas vraiment jusqu’alors, nous avons donc bien là une preuve supplémentaire que l’hostilité irrationnelle envers notre religion puise le plus souvent ses origines dans l’ignorance.

 

Notons que pendant sept ans, l'ancien député du PVV a mené une bataille acharnée contre l'Islam à la chambre basse du Parlement néerlandais. Ainsi, il adhère au parti du tristement célèbre Geert Wilders, chef du PVV, en 2010 mais rompt avec lui pour créer son propre parti anti-Islam, le VNL, avant de finalement se retirer de la vie politique suite à un résultat décevant aux élections législatives de 2017.

 

Evidemment sa conversion a provoqué beaucoup de réaction aux Pays-Bas, et notamment de la part de ses ex-compagnons de combat à l’instar de Jan Roos, cofondateur du VNL, qui a déclaré : « Si ce n'est pas un coup de publicité pour promouvoir son livre, alors c'est vraiment un choix extraordinaire pour quelqu'un qui avait beaucoup à dire sur l'islam ». Dans le camp adverse, Said Bouharrou, membre du conseil d'administration des mosquées marocaines aux Pays-Bas, a salué le choix de Joram Van Klaveren en disant : « C'est formidable quand quelqu'un qui a été si critique vis-à-vis de l'Islam (...) se rend compte que ce n'est pas si mauvais ou pervers ».

 

Il est à noter que Joram n'est pas le premier membre du parti de Geert Wilders à se convertir à l’islam. En 2013, Arnoud van Doorn, ancien conseiller municipal du PVV à La Haye avait annoncé sur Twitter sa conversion à l'Islam. L'ex-élu d'extrême droite avait assuré que sa conversion était une «question privée» mais aussi expliqué que c'est précisément les rhétoriques anti-musulmanes de son parti qui l'avait poussé à se pencher plus en détail sur l'Islam.

 

Après avoir longtemps partagé les mêmes idées, Joram a pris ses distances avec Geert Wilders, qui avait fait campagne pour interdire le Coran et a fait de l’immigration le fer de lance de sa politique extrémiste en préconisant de mettre fin à l’immigration en provenance de pays musulmans. Aujourd’hui, Joram déclare que ses commentaires sur l’Islam étaient « tout à fait incorrects ». Ajoutant : « Mais c’était la politique du PVV : tout ce qui ne fonctionnait pas devait être lié à l’Islam d’une manière ou d’une autre ».

 

Le livre de Joram, initialement prévu pour défendre ses thèses anti-Islam, s’intitulera désormais « Apostat : du christianisme à l’islam à l’heure de la terreur séculaire », et traitera d’« une réfutation des objections que les non-musulmans ont vis-à-vis de cette religion », comme il l’a expliqué dans son interview  accordée à la chaîne satellitaire al-Jazeera.

 

Louange à Allah, exalté soit-Il, Il fait vraiment ce qu’Il veut et Il guide qui Il veut…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles en relation