Après le Hajj ?

Après le Hajj ?
  • Author:
  • Date de publication:03/09/2019
  • Catégories:Le pèlerinage
  • Fréquence:
301 68

 

Quoi après le Hajj ?

 

Allah a prescrit les actes de culte et d’obéissance pour de grandes sagesses et des objectifs éminents. En effet, ils renforcent la foi, purifient les âmes, redressent le comportement et polissent les traits de caractère. Tant que ces actes de culte ne constituent pas un moyen d’atteindre ces objectifs, le musulman n’en tirera pas le profit souhaité. Bien au contraire, ils pourraient se transformer en de simples rites et gestes dont l’être humain s’acquitte, sans qu’ils aient d’impact sur son vécu et son comportement.


Le Hajj (le grand pèlerinage) est un acte d’adoration qui n’échappe pas à cette règle. Si le croyant l’accomplit de la meilleure des façons, réalise ses objectifs et prend conscience de toutes ses significations, il aura le plus grand effet aussi bien dans sa vie qu’après sa mort.

Ceci étant, -cher frère pèlerin- dès lors qu’Allah vous a honoré de la visite de Sa Maison (la Kaaba) et vous a permis d’accomplir l’obligation qu’Il a prescrite, il vous appartient de faire une halte afin de méditer votre situation, d’examiner votre cœur et de rectifier votre conduite.


Il vous incombe, tout d’abord, de réaliser qu’Allah vous a fait une immense faveur, en vous permettant d’accomplir cette obligation suprême. Par conséquent, vous devez remercier Allah, le Tout-Puissant, pour cette bénédiction. Comment ne pas Le remercier, alors qu’Il ne l’a pas accordée à d’autres qui y aspirent avec passion ? Une manière de montrer votre gratitude consiste en ce que vous préserviez cette bénédiction de la perte, que vous vous attachiez à l’obéissance à votre Seigneur et que vous observiez correctement Sa religion et Ses prescriptions.


Ensuite, sachez qu’après l’accomplissement de votre Hajj, il est des choses très importantes sur lesquelles il convient de veiller. Il y a tout d’abord la question de la constance et de la préservation de cet acte contre tout ce qui est susceptible de l’annuler ou d’en diminuer la valeur.  Il faut demander à Allah, en toutes circonstances, de préserver votre religion, de vous assister à Lui obéir et de vous aider à éviter les péchés, afin que vous soyez avec : « […] ceux qu’Allah a comblés de Ses bienfaits parmi les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux […] » (Coran 4/69).


Dans ce cadre, Allah, le Tout-Puissant, a cité des exemples pour les gens, afin de mettre en garde Ses serviteurs contre l’invalidation de leurs bonnes actions et l’annulation de leurs actes d’adoration, de sorte qu’ils ne les retrouvent pas, au moment où ils en auront le plus besoin. Cela est exprimé dans la parole d’Allah, le Tout-Puissant : « L’un de vous aimerait-il avoir un jardin de dattiers et de vignes sous lequel les ruisseaux coulent, et qui lui donne toutes espèces de fruits, que la vieillesse le rattrape, tandis que ses enfants sont encore petits, et qu’un tourbillon contenant du feu s’abatte sur son jardin et le brûle ? Ainsi Allah vous explique les signes afin que vous méditiez » (Coran 2/266). Il s’agit d’une parabole qu’Allah, le Tout-Puissant, a citée à propos d’une personne qui a œuvré dans le bien, puis a fait demi-tour et a troqué les bonnes actions contre des mauvaises. Qu’Allah nous en protège ! Ibn ‘Abbâs a dit, dans l’interprétation du verset : « Cet exemple a été cité au sujet d’un homme riche qui a accompli des actes d’obéissance à Allah, et à qui Allah a envoyé Satan par la suite. Il a dès lors commis des péchés, jusqu’à ce que toutes ses œuvres soient noyées ». (Transmis par Al-Bukhârî)


Ensuite, rappelez-vous -cher frère pèlerin- qu’un Hajj agréé a ses signes distinctifs. L’une de ces plus évidentes indications est le fait de persévérer dans les actes d’obéissance, après avoir complété les rituels du Hajj. En sus de cela, votre relation avec Allah s’avère meilleure qu’avant le pèlerinage. On a dit à Hasan Al-Basri : « La rétribution d’un Hajj agréé n’est autre que le Paradis » Il a répondu : « Le signe de cela est que le pèlerin revienne [de son Hajj] désintéressé de ce monde et avide de l’au-delà ».

Cher frère pèlerin, maintenant que vous avez terminé votre Hajj, nous pensons que vous avez compris que, l’un des plus importants objectifs et sagesses du pèlerinage repose sur l’éducation du musulman à adorer Allah Seul, à respecter Ses commandements, à éviter Ses interdictions et à suivre la tradition de
Son Prophète )(. Ces choses-là ne se limitent pas à une saison, un mois ou une année. Bien au contraire, elles accompagnent le musulman tout au long de sa vie et durant toute son existence, tant que son cœur bat et qu’il continue de respirer. « Adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude [c.-à-d. la mort] » (Coran 15/99).


Que votre état, après l’action, soit tel que ceux qu’Allah, le Tout-Puissant, a décrits, dans Sa parole : « […] ceux qui donnent ce qu’ils donnent, tandis que leurs cœurs sont pleins de crainte [à la pensée] qu’ils retourneront à leur Seigneur » (Coran 23/60). Bien qu’ils cherchent à se rapprocher d’Allah par divers types d’actes d’adoration ou de pratiques rituelles, ils craignent et redoutent que leurs actes soient rejetés

‘Ali, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Soyez plus préoccupés de l’acceptation de vos œuvres que des actions elles-mêmes. N’avez-vous pas entendu Allah, le Tout-Puissant, dire : « […] Allah n’accepte [les bonnes œuvres] que de la part des pieux » -(Coran 5/27)


C’est pour cette raison qu’Allah a enjoint à ceux qui accomplissent le pèlerinage à Sa Maison sacrée, d’implorer Son pardon au moment où les gens déferlent de ‘Arafat et de Muzdalifah, après avoir stationné à la plus insigne et éminente des stations (‘Arafat). Il a dit : « Ensuite, déferlez par où les gens déferlèrent, et implorez le pardon d’Allah [car] Allah est Très Indulgent [et] Très Miséricordieux » (Coran 2/199)

En tout dernier lieu, -cher frère pèlerin- ô vous qui avez stationné à ‘Arafat, versé des larmes et avez été pris de remords pour le passé, vous que son Maître à affranchi du Feu, prenez garde de revenir sous l’emprise des péchés, après qu’Allah vous les a pardonnés. Prenez garde de vous rapprocher du Feu, après qu’Allah vous en a sauvé.


Formulez votre intention, renouvelez votre détermination et veillez à ce que votre Hajj soit un tournant dans votre vie. Faites votre examen de conscience et considérez quels sont les effets du Hajj sur votre cœur, votre comportement, vos paroles et vos actions. Continuez à accomplir de bonnes actions, même si elles sont peu nombreuses, car une petite quantité de bonnes œuvres effectuées avec constance est préférable à un grand nombre de bonnes actions interrompues. Sachez que les actes les plus aimés d’Allah sont ceux qu’on accomplit assidûment, même s’ils ne sont pas nombreux. Ouvrez une nouvelle page de votre vie avec votre Maître.

Nous implorons Allah par Ses noms et attributs d’accepter votre Hajj, de pardonner vos péchés, de rendre votre effort méritoire, d’accepter de nous tous les bonnes actions, et de nous accorder la constance et la rectitude (dans notre religion) jusqu’à notre mort.

Articles en relation