Le journal News Week met en avant les enseignements prophétiques concernant l’épidémie

Le journal News Week met en avant les enseignements prophétiques concernant l’épidémie
  • Date de publication:10/06/2020
  • Catégories:Médecine
  • Fréquence:
416 23

Le journal News Week met en avant les enseignements prophétiques concernant l’épidémie

 

 

Soudainement et sans crier gare, ce virus effrayant est apparu et a fait de nombreux morts dans le monde entier. La vie s’est arrêtée dans la plupart des pays du globe.

Les pertes se comptent en milliards. Tous les gens sont confinés dans leurs foyers en attendant d’en être délivrés et nous espérons d’Allah que cela soit proche.

Un petit virus invisible à l’œil nu prouve à l’homme qu’il n’est qu’une faible créature. Et quel que soit le niveau de science qu’il atteint cela ne représente rien devant la toute-puissance d’Allah : « Et on ne vous a donné que peu de connaissance. » (Coran 17 ;85). Nous implorons Allah qu’Il mette un terme à cette épreuve et à cette épidémie.

Aussi, ce qui a attiré notre attention est la fascination avec laquelle de nombreux Occidentaux ont pris connaissance des enseignements de la Sunna du Prophète () concernant l’hygiène, la purification et les mesures d’isolement sanitaire telles qu’elles sont décrites dans la tradition prophétique concernant la façon de se comporter en cas d’épidémie.

Auparavant, quand on parlait aux gens de la Sunna en leur enseignant les comportements bienséants après avoir éternué, baillé ou ceux en lien avec l’hygiène corporelle, les laïcs se moquaient de nous en disant : « Les Occidentaux sont montés sur la lune et vous en êtes encore à parler de l’attitude à observer quand on éternue, baille, et quand on entre et sort des toilettes. »

Nous ignorons quel est le lien entre le fait de monter sur la lune et les comportements bienséants précités. L’hygiène empêcherait-il de monter sur la lune ! Malgré cela, aucun musulman ne nie l’importance des sciences et de la recherche scientifique. Au contraire, il n’y a aucun domaine des sciences sans qu’il ne soit investi par des savants musulmans de renom, bien que les musulmans connaissent une période de faiblesse civilisationnelle et matérielle avec des moyens et un intérêt insuffisants pour la recherche scientifique.

Mais le plus insolite est que ces gens ne sont ni montés sur la lune ni n’ont apporté quoique ce soit à l’humanité, ni n’ont appris les comportements islamiques bienséants pour lesquels ils nous moquent.

Aujourd’hui avec le nouveau contexte et la propagation du coronavirus à travers le monde, ils se sont retrouvés contraints à passer de longs moments à apprendre ces pratiques pour se protéger du virus … Pureté à Allah … Ils n’avaient pas accepté ces enseignements et ces comportements bienséants quand ceux-ci venaient du Prophète (). Ils s’en moquaient et les tournaient en raillerie. Mais quand ces mêmes enseignements émanent des médecins et de l’organisation mondiale de la santé, ils se sont empressés de les mettre en pratique et s’y sont attachés.

Par contre, la réaction des laïcs d’Occident est légèrement différente, étant donné qu’ils sont un peu plus pondérés. Ils ne nient pas la grandeur de ces pratiques islamiques ni ne s’en moquent. Ils les regardent plutôt avec une certaine considération. Et même avec fascination. Ils en ont même parlé avec égard, respect et en reconnaissant qu’ils avaient été énoncées avant tout le monde et qu’elles sont tout à fait valides sur le plan scientifique.

Le journal News Week s’exprime

A titre d’exemple, la revue américaine News Week dans son édition du 17 mars 2020 a publié un article à l’occasion du corona. Celui-ci fait mention de nombreux hadiths du Prophète () concernant l’hygiène, l’isolement sanitaire et le comportement à adopter face aux épidémies.

L’auteur de cet article est le chercheur, professeur en sciences sociales à l’université Rice aux Etats-Unis, Craig Considine. Il a publié son article sur le site de la revue sous l’intitulé : « La prière peut-elle seule faire face à un virus comme le corona … même le Prophète Mohammed ne l’accepte pas. »

L’article débute ainsi : « Les gouvernements et les médecins adressent aux gens les meilleurs conseils pour faire face au virus. » Il ajoute qu’ils disent : « L’hygiène, l’isolement sanitaire et le confinement sont les meilleurs moyens pour faire face au virus et le combattre…

Il pose ensuite la question suivante : Savez-vous qui a également donné ce conseil en cas de propagation d’épidémie ? C’est le Prophète Mohammed … « comme le dit l’auteur de l’article » … Et ceci il y a plus de 1300 ans (comme il le dit).

Il semble que notre professeur a été fasciné par cela car le Prophète () n’était pas un spécialiste de ces sujets sous quelques formes que ce soit ... Ce qui est tout à fait exact … En effet, il est né dans une contrée inculte qui ignorait tout de ces faits médicaux ou de ces pratiques hygiéniques qui les protégeraient de telles épidémies. Il n’a d’ailleurs reçu aucun enseignement de quelque nature. Ajoutons à cela qu’il a vécu il y a plus de 1400 ans. Il serait donc très étrange qu’il donne de son propre chef de telles directives que ce soit sur le plan scientifique, historique ou géographique …

L’auteur poursuit en reproduisant des hadiths et notamment celui-ci : « Si vous apprenez qu'une épidémie ravage une région, ne vous y rendez pas et si vous vous trouvez dans une région frappée par une épidémie, ne la quittez pas. » … Et c’est exactement ce que fait le monde entier aujourd’hui en interdisant de voyager de et vers les pays qui sont touchés par le virus.

Evidemment, cher lecteur, nous regardons cette directive prophétique comme quelque chose de tout à fait naturel aujourd’hui. Et c’est effectivement chose naturelle aujourd’hui au 21ème siècle. Mais nous parlons du 7ème siècle de l’ère chrétienne, à l’époque où les gens n’avaient aucune connaissance de ce genre de chose… Ajouté au fait que cela avait lieu dans une contrée complétement inculte qui n’était préoccupée que par ses commerces et dont la seule activité était de faire paître les moutons … C’est exactement si on entendait aujourd’hui un berger s’exprimer sur la chimie, la physique et l’astrologie et qu’il apportait pour chacune de ces disciplines des connaissances extraordinaires.

Revenons à notre auteur. Il reproduit dans son article un autre hadith qui est le suivant : « N’exposez pas un homme malade à un autre qui est en bonne santé. » …  Il s’agit d’une interdiction à toute personne malade d’entrer dans la même pièce qu’un autre en bonne santé. C’est là aussi ce que préconise la science aujourd’hui sous l’appellation d’isolement sanitaire ou de confinement sanitaire.

Puis, il cite ce hadith : « La purification constitue la moitié de la foi. » … Il commente en ces termes : A l’heure où certaines religions n’accordent aucune importance à l’hygiène corporelle – et que certaines vont même jusqu’à considérer que ne pas utiliser d’eau est un acte qui les rapproche de Dieu – nous constatons que l’Islam fait de la purification et de la propreté une partie consubstantielle de la foi.

Puis, il cite ce hadith : « Quand l’un d’entre vous se réveille qu’il ne plonge pas ses mains dans un récipient avant de les avoir lavées à trois reprises car nul ne sait où il les a mises durant son sommeil. »

Ce qui signifie qu’avant d’utiliser de l’eau d’un récipient, il ne faut pas les y plonger directement mais en verser d’abord sur ses mains et les laver trois fois avant de les plonger dans le grand récipient … Et c’est là un grand intérêt pour la propreté qu’on ne trouve dans aucune autre religion.

L’auteur cite encore un autre hadith : « Serviteurs d’Allah, soignez-vous car Allah n’a pas créé une maladie sans créer le remède pour la soigner sauf la vieillesse. » C’est comme s’il faisait allusion au fait que l’Islam enjoint ses fidèles à mettre en œuvre les moyens pour se soigner et il n’y a là aucun mysticisme. Il se réfère au hadith du bédouin qui demanda au Prophète : Dois-je attacher mon chameau ou le laisser sans attache et placer ma confiance en Allah ? Et le Prophète de répondre : « Attache-le et place ta confiance en Allah. » Soit, fais en sorte que ton chameau soit bien attaché avant de placer ta confiance en Allah pour qu’il ne disparaisse pas … Puisqu’en fait, il faut absolument mettre en œuvre les moyens requis avant de placer sa confiance en Allah … Bien sûr que nous invoquons Allah pour qu’Il nous guérisse et nous débarrasse de cette épidémie et de ce mal. Mais avec ces invocations, nous mettons en œuvre les moyens et les habitudes sanitaires qui nous prémunissent de ces maladies. Nous prenons des médicaments pour nous soigner. C’est ce à quoi appelle l’Islam.

Cet article est paru dans une revue américaine de renom pour confirmer aux gens que les enseignements du Prophète () ont précédé ceux du monde entier depuis plus de quatorze siècles. Et que la conduite prophétique et la législation divine contiennent énormément de bien pour qui s’y conforme, qu’ils adhèrent ou non. Mais le miracle le plus grandiose est que ceci n’est en réalité qu’une révélation du Seigneur puisque de telles connaissances à une telle époque si lointaine ne pouvait venir que d’Allah qui connait parfaitement ce qui est imperceptible comme ce qui l’est, pureté à Lui … Allah a dit vrai dans ce verset : « Votre compagnon ne s'est pas égaré et n'a pas été induit en erreur et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. » (Coran 53 ; 2-4).

Articles en relation