Les catégories d’amis

Les catégories d’amis
609 23

 

Les catégories d’amis

Prends un stylo et une feuille et essaie d’écrire le nom de tous tes amis. Ensuite classe-les en plusieurs catégories. Tu constateras que certains d’entre eux ne sont pas véritablement tes amis mais uniquement des camarades ou des collègues.

Certains ne sont que des gens que tu connais. Tu peux les croiser tous les jours devant toi, dans la voiture, dans le tram. Tu le salues et il te salue à son tour. Tu lui poses une question et il te répond. Il peut te demander de fermer la fenêtre, et si tu le fais il te remercie. Il peut toucher ta jambe avec la sienne sans le faire exprès et s’excuser s’il s’en rend compte. D’une parole s’ensuit un sourire qui suscite une autre parole … Les jours passent et vous vous saluez comme deux amis et discutez comme deux copains. Pourtant, tu ne connais même pas son nom ni ne sait qui il est.

Certains sont des collègues de travail. Dans le cas où tu es un employé, tu peux voir le bureau de ton collègue à côté du tien, ton visage face au sien. Si tu es un salarié, ta machine peut être à côté de la sienne. Il se peut qu’il soit ton collègue au magasin ou ton voisin au marché. Il se peut même que tu passes plus de temps avec lui qu’avec les membres de ta famille et tes amis et ceux que tu aimes. Tu passes tant de temps avec lui que tu partages les moments sérieux et de plaisanterie, de colère et de satisfaction, pourtant, tu n’es pas comme lui et vous n’avez pas la même mentalité et ne coulaient pas du même fleuve.

Un autre type d’ami est celui avec lequel tu pars en voyage. Vous prenez le train ensemble. Tous les deux animés par l’envie de ne pas s’ennuyer. Après l’avoir salué il commence à te parler. Tu parles de ce que tu observes et il répond à tes remarques. Quelques heures après vous prenez votre repas et allez dormir. Il n’y a plus de distance entre vous, chacun voit son compère comme on voit un membre de sa famille qui vit avec nous. Vous ne faites pourtant pas partie de la même famille.

Il y a des amis que l’on rencontre au café ou au terrain de jeu. Il y a encore d’autres catégories d’amis que je n’ai pas citées. Certaines personnes sont en contact un certain temps au point de considérer qu’untel est son ami alors qu’il n’en est rien. Il ne l’a pas choisi de son propre gré ni ne l’a fréquenté volontairement. La vie a fait qu’il s’est retrouvé sur ton chemin et tu as dû faire avec. Et si tu ne prends pas garde à les recenser et les évaluer comme un commerçant le fait pour évaluer la valeur de sa marchandise. Puis, les classer en différentes catégories en conservant les meilleurs et en délaissant les médiocres. On ne peut savoir où toutes ces fréquentations pourront bien te conduire. En effet, un compagnon te tire forcément sur son chemin. Et chacun prend pour modèle celui qu’il fréquente.

Il se peut que tu croises le chemin d’une personne, soit son compagnon de voyage, que tu fasses sa connaissance au bureau et te comportes avec lui de façon agréable comme le fait toute personne éduquée avec qui il rencontre. Malgré cela, tu ne sais pas réellement qui il est et quelle est son mode de vie. Les gens diront alors que tu es comme lui et tu seras connu pour être son ami. Tout le mal qu’il peut faire, les méfaits qui sont les siens et tout ce qu’il fait et qui provoque la honte te retombera dessus. Il aura donc laissé chez toi une trace sans que tu ne t’en rendes compte. Tous les mots qu’il aura prononcés et qui sont tombés dans tes oreilles auront été comme des graines semées sur une terre fertile. Il se peut que ce soit des bonnes graines et dans ce cas il en résultera du bien. Mais il se peut aussi que ce soit une mauvaise graine et dans ce cas il en résultera un mal.

Il se peut que certains étaient vertueux et se sont corrompus au contact de mauvaises fréquentations et leurs vies sont devenues malheureuses. D’autres étaient des gens mauvais mais se sont réformés au contact de gens vertueux. D’autres encore étaient à l’abri des appels de la passion, préoccupés par le savoir, l’art, des activités spirituelles ou sportives, mais voilà qu’un homme venu d’on ne sait où en rallume la flamme pour lui faire gouter à ses affres. Il arrive aussi qu’un homme prenne le chemin de l’Enfer, mais un ami le prend sous son aile et l’emmène avec lui sur la route du Paradis. Et un ami qui te rappelle Allah n’est pas comme qui te fait oublier de Le mentionner. De même que celui qui t’amène à la mosquée pour adorer Allah n’est pas comme celui qui te conduit dans une maison close pour y commettre la turpitude. Un ami qui te parle d’un livre qu’il a lu pour que tu le lises à ton tour n’est pas comme un autre qui te décrit la beauté d’une danseuse qu’il a vue pour que tu cours la voir toi aussi.

Si tu souhaites avoir un ami qui dispose de toutes les qualités du bien et agit en conséquence, alors écris les noms de tes amis et de tes fréquentations et ceux que tu connais. Ensuite regarde qui est vertueux et qui ne l’est pas. Qui est sincère avec son ami et qui ne se soucie que de ses intérêts et de prendre du bon temps. Regarde si cet ami est d’agréable compagnie ou plutôt dur et insupportable. Si tu procèdes à cette évaluation, tu te rendras compte que les amis sont de diverses catégories. Certains jeûnent, prient et ont l’attitude des pieux et l’apparence des vertueux mais utilisent tout cela comme tremplin pour obtenir des biens de ce bas monde et obtenir plus d’argent. Ses apparences de piété sont trompeuses, sa réalité est toute différente. S’il prend un engagement envers toi il te trahit et si tu as à faire avec lui il trichera.

Tu constateras aussi que d’autres amis sont sincères et loyaux. Mais ils ne jeûnent pas ni ne font la prière. Ils n’ont de la religion que le nom. Ceux-là corrompent ta religion.

Tu constateras aussi que d’autres amis sont vertueux et dévots, loyaux et sincères. Mais ils sont plongés dans les passions et ne parlent que de ça. Leurs vies tournent autour de ces sujets. Il s’abstient de commettre des péchés avec ses membres mais sa langue s’active toute la journée à en parler. Ces gens te nuisent en ravivant la flamme de la passion qui sommeille en toi et raniment les pulsions qui somnolaient.

Tu constateras aussi que d’autres amis sont vertueux et dévots, loyaux et sincères. Leurs langues sont exemptes de vilénies et leurs membres de péchés. Pourtant, ils ne sont d’aucune utilité à leurs amis. Si tu étais en train de mourir de soif devant une source d’eau, ils ne bougeraient pas le petit doigt pour te donner un verre d’eau.

Tu constateras aussi que d’autres amis font tout pour te servir et te satisfaire. Mais en le faisant, ils ne prêtent aucune attention aux concessions qu’ils font sur leur religion. Ils peuvent trahir le dépôt qu’on leur a confié pour conserver une amitié. Attenter à l’honneur d’une personne et donc faire ce qui est interdit en le médisant ou en s’accaparant les biens d’autrui sans droit ou les voler. Pour lui, tout cela est permis pour conserver ses amis. Mais en réalité, il ne fait que te prendre par la main pour te mener en Enfer.

Tu constateras aussi que d’autres amis respectent la religion, aident leurs amis, ne commettent pas d’interdits ou de péchés. Malgré cela, ils ignorent les bonnes manières, les comportements bienséants à table et ce que toute personne éduquée devrait connaitre. Il fait tout ce qui est répugnant et t’insupporte.

Tu constateras aussi que d’autres amis sont idiots et stupides, grossiers et frivoles. Ils ne te fréquentent juste parce que tu es issu d’une grande famille ou pour ton rang social. Ils ne restent avec toi juste pour que tu embellisses leurs journées et agrémentes leurs lendemains. Pour eux, tu es juste quelqu’un qui fait office de décoration.

Au final, il y a cinq types de fréquentation : Ceux qui sont comme l’air et sont donc indispensables. Un ami qui est comme de la nourriture on ne peut vivre sans. Mais il est possible que cette nourriture soit parfois de mauvaise qualité ou soit difficile à digérer. Il y a des amis qui sont comme des médicaments : amers et désagréables mais qui sont parfois nécessaires. D’autres fréquentations sont à l’image de l’alcool : ils enivrent ceux qui en boivent mais affectent leur santé et leur honneur. Enfin, certaines fréquentations sont de vraies épreuves. 

Les amis qui sont comme l’air : Ils te sont utiles dans les affaires de ta religion et de ta vie en ce monde. Ils sont agréables à vivre et tu prends du plaisir à les fréquenter.

Ceux qui sont comme de la nourriture : : Ils te sont utiles dans les affaires de ta religion et de ta vie en ce monde. Mais ils sont parfois dérangeants en raison de leur dureté et de leur attitude pesante ainsi que la rudesse de leur nature.

Ceux qui sont comme des médicaments : Tu es obligé de les fréquenter par moments. Ils te sont utiles. Mais leur religiosité ne te satisfait guère pas plus que leur compagnie.

Ceux qui sont à l’image de l’alcool : Ils te permettent de prendre du plaisir et de satisfaire tes envies mais ils corrompent tes mœurs et détruisent ton avenir dans l’au-delà.

Ceux qui sont de véritables épreuves : Ils ne te sont d’aucune utilité ni pour ta religion ou ta vie d’ici-bas. Tu ne prends aucun plaisir à rester avec eux ou à leur parler. Mais il est parfois nécessaire de rester avec eux.

Articles en relation