C'est Lui qui a fermement fixé des montagnes sur la terre

C
259 14

 

C'est Lui qui a fermement fixé des montagnes sur la terre

Dans un certain nombre de verset, Allah dit qu’Il a établi des montagnes à la surface de la terre pour en assurer la stabilité afin qu’elle ne bouge pas et soit exempte de turbulence. Ces montagnes permettent à la terre de ne pas s’affaisser ou de disparaitre. Allah dit : « C'est Lui qui a fermement fixé des montagnes sur la terre. » (Coran 41 ;10). Et : « Il a solidement planté dans la terre des montagnes qui l’empêchent de trembler sous vos pieds » (Coran 16 ;15). Et : « Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés, et le ciel comment il est élevé, et les montagnes comment elles sont dressées. » (Coran 41 ;17-19).

Les montagnes que nous voyons aujourd’hui n’ont pas toujours existées. Elles ont un certain âge qui, même si celui-ci est long, reste limité. On peut concevoir que l’écorce terrestre était à l’origine des morceaux de terre qui bougeaient et s’agitaient au-dessus du magma. Avec le temps ils se sont élargies et assemblées pour donner forme à un premier continent. Ce continent géant s’est ensuite disloqué en plusieurs morceaux pour donner lieu à divers continents. La projection des premières roches volcaniques a formé des blocs flottants, et de là ont émergé les premières montagnes, provoquant un équilibre entre tous ces blocs, les empêchant de bouger.

Les montagnes ont aussi pu être dressées suite à un choc entre deux continents voisins. Un exemple géologique de ce phénomène est celui de la montagne de l’Himalaya. L’Inde se trouvait au Sud d’une Mer ancienne qui n’existe plus aujourd’hui. Le plateau du Tibet se trouvait à l’extrémité Nord de cette mer. Il y a de cela environ cent millions d’années. L’Inde s’est déplacée d’environ 1500 km durant son avancée vers le continent asiatique jusqu’à la disparition de cette mer. Et vint le moment inéluctable du choc. L’Inde s’éleva donc en hauteur et c’est alors que les montagnes se sont dressées à sa surface et donc l’Himalaya.

L’Himalaya est haut de plus de huit kilomètres au-dessus de la surface de la mer. Les services géologiques ont affirmé que cette montagne se prolongeait sous la terre à une profondeur de 65 km. La partie cachée de la montagne sous la surface de la terre est donc plusieurs fois plus grande que celle qui est visible au-dessus. Ce qui fait office de pieux qui en assurent la stabilité. Il ne fait aucun doute qu’aucun homme ne connaissait cela lorsque le Coran fut révélé. Sans parler du rôle de pieux que joue les montagnes dans la terre, identique à celui des pieux avec lesquels on stabilise une tente. De la même façon, les racines sous terraines des montagnes assurent la stabilité des blocs rocheux qui flottent à la surface de la terre jusqu’au manteau inférieur de la terre.

Cet équilibre isostatique que le Créateur a créé alors que cela ne connaissait pas de précédent a fait en sorte que la Lithosphère flotte selon la même loi que l’émersion des vapeurs sur la couche inférieure. Les continents et les fonds marins sont donc implantés dans la terre ou flottent au même titre que les montagnes de glace au-dessus de l’eau. Les continents s’entrechoquent au niveau du manteau inférieur de la terre. On remarquera que les parties souterraines des chaines de montagne sont plus profondes que les parties de la terre où il y a des plaines. C’est ce qu’a découvert la science. Mais le Coran avait déjà inscrit cela il y a plus de mille ans en disant : « N’avons-Nous pas fait de la terre une vaste étendue et des montagnes des pieux fichés en terre ? » (Coran 78 ;6-7). Et rien de plus précis ne peut décrire cette fonction de pieux qui est celle des montagnes sous la terre. Ceci n’a pas échappé non plus à la vigilance des exégètes qui en ont relevé la similitude. Ils ont bien compris que ce verset faisait référence à la stabilité de la terre. Ils ont dit : « Allah a doté de la terre des pieux dans le sens où c’est par leur biais qu’Il stabilise la terre, l’empêche de bouger ou de trembler. » Cette compréhension procède de leur connaissance des significations linguistiques du Coran. Or, il n’est pas possible que ce savoir contemporain avec tout ce qu’il comporte de détails scientifiques soit issu du discours coranique au sujet de l’histoire des montagnes et la description qu’il donne de leur formation. Cela est uniquement due au fait que c’est une révélation d’Allah l’Omniscient qui connait parfaitement tous les secrets.

Article tiré en partie du site du miracle scientifique du Coran et de la Sunna avec quelques adaptations.

Articles en relation