Interrompre la prière par crainte de perdre de l'argent
Fatwa No: 104554

Question

Si un homme, en faisant la prière en commun, se souvient qu'il a oublié 6000 riyals saoudiens là où il faisait ses ablutions, a-t-il le droit d'interrompre sa prière pour récupérer son argent ? Ou bien doit-il la poursuivre ?

Réponse

Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

 

Il n'est permis d'interrompre la prière obligatoire que pour une des raisons considérées valables par la Charia. Parmi ces raisons, citons  la récupération de l'argent. Dans " Al-Mawssouâ Al-Fiqhiyya Al-Koweïtiya", on cite : " Les Faqihs sont d'accord sur le fait qu'interrompre un acte cultuel déjà commencé sans motif légitime valable est interdit. En effet, interrompre un acte cultuel  sans motif légitime est une frivolité qui va à l'encontre du respect dû aux actes cultuels ; Allah le Très-Haut interdit d'interrompre les actes cultuels, la preuve en est le verset suivant : "et ne rendez pas vaines vos œuvres." (Sourate 47 / Verset 33).  

Cependant, il est permis d'interrompre un acte cultuel pour un motif légitime.  Par exemple,  il est permis d'interrompre la prière pour tuer un serpent ou une bête analogue car l'Islam nous ordonne de les tuer. On peut aussi l'interrompre par crainte de perdre de l'argent qui a une certaine valeur, que cet argent appartienne  à soi-même ou à autrui .On a aussi le droit de l'interrompre pour secourir un affligé ou pour alerter un étourdi ou un endormi vers lequel se dirige un serpent et qu'il est impossible d'avertir par les invocations récitées à haute voix ."  Fin de citation.

 

Sur ce, il n'y a pas d'inconvénient à ce que vous interrompiez la prière pour récupérer l'argent en question.  

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui