Elle a prié sans se purifier de ses menstrues en raison de sa maladie
Fatwa No: 110756

Question

J’ai prié pendant trois jours sans me purifier de mes menstrues car j’avais la varicelle. Puis, au troisième jour, je me suis lavée avec de l’eau. Cet acte est-il permis ? Est-ce que j'ai commis un péché et dois-je recommencer les prières accomplies sans m’être purifiée ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Si vous étiez sûre ou si vous aviez une bonne raison de croire qu'en vous lavant vous risquiez d'aggraver votre maladie ou de retarder votre guérison, et ceci, en vous basant sur l'avis de votre médecin ou sur une expérience vécue, alors vous n'avez commis aucun mal en pratiquant le Tayammum pour prier et en évitant de vous laver pendant ces trois jours. Par contre, si vous n’avez pas fait le Tayammum, que vous n’étiez pas sûre ou n'aviez pas une bonne raison de croire que le lavage aggraverait votre maladie, vous devez vous repentir et recommencer les prières que vous avez accomplies sans vous purifier.

 

Nous attirons votre attention sur le fait qu’il faut consulter les spécialistes et les personnes d'expérience et ne pratiquer le Tayammum qu’après avoir pris certaines précautions destinées à éviter les dommages causés par l’eau, comme le fait de se réchauffer, d'appliquer une crème sur sa peau, de chauffer l’eau ou de se protéger du vent froid.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui