Mariage et absence de témoins
Fatwa No: 133624

Question

Salamouallikoum,
Je vous expose ma situation car je suis dans le doute et cela me ronge de l'intérieur. Mon mariage religieux s'est fait de la manière suivante :
Un "marieur" qui a pour habitude de dirigé la prière à la mosquée et qui a fait le hadj était présent.
Un témoin était présent qui remplaçait mon père car il avait pour habitude de partir pour un an en Algérie voir plus. Mon père était avisé de ce mariage religieux nous lui avions expliqué qui allait nous marier.
Mon époux était présent.
Ma mère était présente.
Ma sœur était présente mais n'était pas dans la même pièce lors de la Fatiha.
Moi non plus d'ailleurs je me suis présentée uniquement pour dire que j'étais consentante, J'étais vierge pour précision. Par la suite nous avons prévenu nos proches (qui pour la plupart étaient en vacances) que nous avions fait la Fatiha.
Il y avait une dot.
Lorsque mon père est revenu d'Algérie je vivais toujours chez mes parents et le mariage n'avait pas été consommé.
Mon mariage n'a été consommé que deux mois plus tard, mon père était au courant lors de la consommation, il était revenu en France. Ni mon père ni mon époux ni moi n'avons eu la décence d'esprit de refaire la Fatiha dans le doute. Je me suis mariée civilement en décembre avec la présence de mon père cette fois-ci.
Je suis dans le doute total, c'est mon mari qui s'était chargé de faire les démarches pour la Fatiha je pensais qu'il maitrisait.
J'avoue que j'aurais du me renseigner de mon côté et je le regrette énormément, d'avoir laissé les autres se renseigner à ma place.
De cette union sont nés des enfants. Que dois-je faire, si il y a réparation à faire ? Dois-je refaire la Fatiha en présence de mon père ? ...
Nous avons demandé à un savant en Algérie qui nous a dit qu'à partir du moment où nous avons prévenu nos proches avant la consommation du mariage celui-ci était valide, nous avons également demandé à la Mosquée qui nous a dit la même chose.
Je suis dans le doute malgré cela, et j'ai très peur que mes enfants soient nés d'une union illicite.
Je souhaiterais alors un autre avis.
Merci d'avance
Barakallah oufik

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher sœur,

 

Nous vous rappelons que pour que l’acte de mariage soit valide il doit remplir certaines conditions dont les plus importantes sont: la présence d’un Wali (tuteur matrimonial de la femme ou son représentant), de deux témoins crédible et une forme légale. On entend par forme légale l’accord du Wali et l’acceptation du futur mari ou de son représentant.

 

D’après ce que nous avons compris de votre question la seule condition qui manquait lors de l’accomplissement de votre mariage était la présence des témoins (le représentant de votre père ne peut à la fois servir de wali et de témoin et les deux femmes que vous avez mentionnées ne peuvent servir de témoins -du moins selon l’avis de la majorité.)

 

Le but de cette dernière condition est d’annoncer au gens que ces deux personnes sont liées par un mariage en bonne et due forme et non par une relation amoureuse coupable. Dans la jurisprudence islamique, le mariage ne doit pas être gardé secret, il doit être annoncé et le degré minimal de cette annonce se fait par deux témoins musulmans. Dans le rite malikite cette "annonce" minimum que constitue la présence d'au moins deux témoins n’est obligatoire qu’avant la consommation du mariage. Comme vous avez fait part de votre mariage avant sa consommation à vos proches nous pouvons être catégoriques qu’il est valide et que vous n’êtes pas obligées de le refaire devant des témoins.

 

Mais dans l’avenir nous aimerions avoir un engagement de votre part de ne pas entreprendre une affaire avant de vous renseigner sur toutes les dispositions légales la concernant. Ceci vous évitera la gêne et vous permettra d’approfondir vos connaissances en matière de religion.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui