Votre grand-père maternel n’a pas le droit de vous obliger à vous marier avec la femme qu’il veut
Fatwa No: 133985

Question

Mon grand-père maternel insiste à ce que je me marie en Arabie saoudite avec une jeune fille saoudienne. Il m’a demandé de ne pas me marier avec une fille de mon pays, si je m’y rends, et j’ai accepté. Je crois qu’il attend de moi une aide financière. Il a fait la même chose avec tous les membres de ma famille qui travaillent – bien qu’il ait deux jeunes filles qui vivent dans l’opulence. Je suis encore jeune et je ne veux pas lui obéir ni me soumettre à son autorité. Je veux me marier avec la fille que je choisis, et non pas avec celle que les autres choisissent pour moi. Le problème c’est que je lui ai répondu affirmativement. Qu’est-ce que je dois faire ? Est-ce que je dois donner une aide financière à mon grand-père, bien qu’il ne soit ni pauvre ni nécessiteux ? Pourquoi m’exploite-t-il de cette manière ? Je crois qu’il cherche à tirer de moi un bénéfice financier. Je crois aussi que je ne suis pas obligé de faire cela. Ai-je raison ? Est-ce que je commets un péché si je lui désobéis, et je fais ce que je veux ? M’est-il permis de rompre mes relations avec lui, de m’éloigner de lui et de ne pas lui répondre au téléphone ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Votre grand-père maternel n’a pas le droit de vous obliger à vous marier avec la femme qu’il veut, et vous n’êtes pas tenus de lui obéir s’il vous le demande. En outre, vous n’êtes pas obligé de tenir la promesse que vous lui avez faite car vous avez la pleine liberté de vous marier avec qui vous voulez et en refusant de lui obéir sur ce point vous ne commettez aucun péché, si Allah le veut.

Par ailleurs, tant que votre grand-père a des enfants aisés, ils doivent l’entretenir. Vous ne devez donc ni l’entretenir, ni lui donner l’argent qu’il demande. Cependant, vous pouvez lui donner de l’argent dans la mesure où cela ne vous cause aucun dommage, car les aumônes données aux proches constituent un acte de bienfaisance qu’Allah, exalté soit-Il, aime.

D’autre part, il ne vous est pas permis de rompre vos relations avec lui, tant qu’il ne vous cause aucun dommage, car la rupture des liens de parenté est un péché capital.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui