Héritage et dons faits par une mère à certains membres de sa famille avant sa mort
Fatwa No: 133989

Question

Il est bien connu que l’héritage doit être partagé dès le décès de la personne. Mais certains membres de ma famille ont reçu leurs parts de l’héritage sous forme de dons, octroyés par leur mère de son vivant, et ces dons représentent presque le tiers de la succession. D’autres membres, attachés aux enseignements de l’Islam, ont refusé ces dons. Maintenant, si tous les héritiers réclament leurs parts dans la succession, ce dernier groupe peut perdre son dû. Comment régler équitablement ce problème ? Ceux qui ont obtenu leurs parts l’ont fait en vertu de traditions approuvées par les oulémas ici. Sachez que nous vivons dans un pays où les musulmans constituent une minorité et sont régis seulement par les lois islamiques de statut personnel. Qu’en dites-vous ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Les biens que cette mère a distribués de son vivant ne font pas partie de la succession, mais constituent des dons, et les dons doivent être équitablement partagés.

Ceux qui n’ont pas obtenu une part de ces dons jusqu’à présent peuvent la prendre maintenant, comme ils peuvent la prendre après la mort de la mère.

S’il reste des biens qui appartiennent à la mère et qui n’ont pas été partagés de son vivant, elles le seront après sa mort entre ses héritiers légitimes dans le cadre de la succession.

Nous vous conseillons de consulter les tribunaux islamiques à ce sujet pour régler ce problème.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui