La femme éjacule exactement comme l’homme
Fatwa No: 18396

Question

Allah, Exalté soit-Il, n’éprouve aucune gêne à dire la vérité. Est-il vrai que le liquide blanchâtre que la femme sécrète reste à l’intérieur de la vulve ? Doit-elle donc regarder s’il y a des taches sur ses vêtements et regarder aussi à l’intérieur de sa vulve pour voir s’il y a des traces de ce liquide à la suite d’un songe érotique ou lorsqu’elle est en état d’impureté majeure ? Qu’Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

 

Il est prouvé que le liquide blanchâtre que la femme sécrète se voit clairement comme le sperme de l’homme.

Al-Haafez ibn Hadjjar, qu’Allah lui accorde sa miséricorde, a dit dans son « Fath Al-Baari » : « Abdel-Raaziq a rapporté à propos de cette histoire –celle de la question qu’Omm Solaym a posée au Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, pour s’informer sur l’éjaculation de la femme suite à un rêve érotique (ihtilâm)-, que le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit : « Si l’une d’entre vous éjacule (voit l’eau) comme l’homme ».

 

D’après Khawalah bint Hakiim, à propos de cette histoire : « Une femme ne doit faire le Ghosl que lorsqu’elle éjacule, comme l’homme »(Ahmad). Ceci est une réponse à ceux qui disent que le liquide blanchâtre que la femme sécrète ne se voit pas et qu’on ne sait qu’elle a éjaculé que lorsqu’elle assouvit son plaisir.

Par ailleurs nous disons que la Djanaabah est un état d’impureté majeure à la suite d’une relation intime ou d’une éjaculation conséquente à un songe érotique ou non.

Cependant, le Ghosl est obligatoire pour l’homme et la femme après une Djanaabah, lorsque les organes génitaux de l’homme et de la femme se rencontrent, comme l’a dit le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam : « Le Ghosl est obligatoire lorsque les organes génitaux de l'homme et de la femme se rencontrent. »(Ibn Maadjah)

La rencontre des organes génitaux de l’homme et de la femme veut dire la pénétration du gland de l’homme dans la vulve de la femme ; dans ce cas, le Ghosl est obligatoire, qu’il y ait eu éjaculation ou non.

Pour le songe érotique, le Ghosl n’est pas obligatoire à moins qu’il y ait eu éjaculation, comme le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, l’a dit : « Si la femme éjacule, elle doit faire le Ghosl ». (Boukhari, Mouslim et An-Nissaai’i)

Si une femme voit un liquide blanchâtre ou voit des traces de ce liquide à la suite d’un songe érotique, elle doit faire le Ghosl.

Pour celui qui éjacule en étant éveillé, le Ghosl est obligatoire car le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit : « Il faut se laver avec de l’eau pour se purifier du sperme qui a coulé». (Mouslim).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui