Doutes sur la possibilité d'habiter dans cet appartement
Fatwa No: 199385

Question

Salam alaykoum, Je suis un jeune homme de 28 ans. Mon père a immigré en France jeune et y a travaillé dans des bars, restaurants et pizzerias où était servi de l’alcool. Avec l’argent de son salaire il a pu acheter une parcelle de terrain. Aujourd’hui avec l’argent de sa retraite il compte nous construire des appartements sur ce terrain. Ma question est la suivante : puis-je vivre dans cet appartement ou bien dois-je me débrouiller pour aller habiter ailleurs ? Je précise qu’en ce moment je suis à la recherche d’un travail c.-à-d. que je suis sans revenu, mais à l’avenir j’aurai un revenu. Que dois-je faire dans ces deux cas ? Merci d’avance pour votre réponse, baraka Allahou fikoum wa djazaka Allahou khayran.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète, Mohmmed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons. 

Nous répondons à votre question à travers les points suivants :

1/ Il est de votre devoir de conseiller votre père de se repentir de ses agissements antérieurs en soutenant les pécheurs dans leurs forfaits par le biais de son travail avec eux dans ces lieux de débauche comme les bars, cafés… etc.

2/ Le statut du travail et du gain qui en découle est différent selon le lieu dans lequel votre père travaillait  : il est interdit de travailler dans les lieux spécifiques à l’alcool comme il est illicite de le distribuer ou de le fournir quel que soit le lieu. Ainsi le gain rapporté par ce travail est un profit illicite.

3/ Le travail dans les restaurants est à l’origine licite, mais il est interdit au travailleur de distribuer l’alcool ou d’aider à le boire. Et une partie de son salaire sera illicite correspondant à son travail interdit, alors que le reste correspondant à son travail autorisé est licite. C’est le même verdict concernant les cafés.

4/ Le salaire de la retraite mentionné, s’il provient de l’état, est considéré comme un don et donc il n’y a aucun mal à en profiter.

Si on suppose qu’il provient de la compagnie chez laquelle il travaillait, alors nous vous donnons ces précisions :

a/ Si ce sont ses échéanciers relatifs à son travail, alors il a le même verdict que son salaire.

b/ Si c’est un don de la compagnie plusieurs cas sont à envisager :

-si tout l'argent de cette compagnie est illicite alors il est illicite de l’accepter.

-si l'argent de la compagnie est un mélange du licite et de l'illicite comme l'argent provenant des restaurants qui distribuent de l’alcool et les repas, alors il est licite de l’accepter selon l’avis le plus prépondérant.

S’il y a une autre source ou cause pour cette retraite, il faut nous la préciser afin de pouvoir donner notre verdict.

5/ Concernant votre logement et le fait de profiter d’un des appartements que va construire votre père avec son argent de retraite, à supposer qu’il soit illicite : les Oulémas ont énoncé qu’il est licite d’en profiter.

6/ Votre père doit se repentir comme nous l’avons auparavant mentionné, en se débarrassant du montant illicite dans son argent. S’il ignore le montant exact qu’il s’efforce à l’évaluer de sorte à libérer sa conscience. Néanmoins pour ce qu'il a dépensé auparavant, il n’a pas à lévaluer ni à se débarrasser de son équivalent s’il ne savait pas que c’était interdit.

Et Allah sait mieux.

 

 

Fatwas en relation