La prière de celui ne faisait pas leTakbîrat al-Ihrâm et ignorait que c’est un pilier de la prière
Fatwa No: 19939

Question

J’ai appris la prière lorsque j’étais petit sans dire le Takbîrat al-Ihrâm (Takbîr d’entrée en prière) et je ne savais pas que c’était un fondement de la prière. Mes prières ont-elles été acceptées, car le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Il sera pardonné aux gens de ma communauté ce qu'ils ont fait par erreur, par oubli ou sous la contrainte. » (Ibn Mâdjah) ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Selon les oulémas, le Takbîrat al-Ihrâm est l’une des bases fondamentales de la prière, sans laquelle cette dernière n’est pas valide. Mais étant donné que vous ignoriez ce fait, vous n'êtes pas tenu de refaire les prières antérieures accomplies sans Takbîrat al-Ihrâm, non pas parce que c’était une erreur ou un oubli de votre part, mais parce que vous ne saviez pas que vous deviez le faire.

 

Le cheikh de l’Islâm Ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Les savants divergèrent au sujet de celui qui ne prie pas avec sérénité et qui ne sait pas que c’est obligatoire : doit-il refaire sa prière après que le temps de celle-ci s’est écoulé ? Deux avis se rapportent à cette question… et l’avis correct est que cette personne n'est pas tenue de refaire les prières antérieures, car le Messager () est entré dans la mosquée, puis un homme est entré et a effectué la prière. Ensuite cet homme est venu et a passé le salâm au Prophète. Le Prophète a répondu au salâm puis a dit : « Retourne et prie car tu n’as pas prié ». L’homme est retourné et a prié de la même manière que la première fois. Puis il est revenu et a de nouveau passé le salâm au Prophète (). Le Prophète a répondu au salâm puis a dit : « Retourne et prie car tu n’as pas prié ». Ainsi l’homme est retourné prier. Cette scène s’est reproduite trois fois. L’homme a alors dit : « Par Celui Qui t’a envoyé avec la vérité, je ne connais pas autre que cela, apprends-moi. » Le Messager lui a alors appris comment prier. (Boukhari)

Le Prophète () lui apprit alors à faire preuve de quiétude (Tuma’nîna), mais ne lui ordonna pas de refaire les prières accomplies antérieurement car l’homme avait dit : ‘Par Celui Qui t’a envoyé avec la vérité, je ne connais pas autre que cela.’ Cependant, il lui ordonna de refaire la dernière prière, car son temps n’était pas encore passé et qu’il était de son devoir d’accomplir cette prière en son temps.

Quant à celui pour qui le temps d’une prière est déjà passé, il n'est pas tenu de refaire cette prière bien qu’il n'ait pas observé toutes les obligations qui s'y rapportent ». Sachez malgré tout que vous avez commis un péché car vous vous êtes montré négligent dans l’apprentissage de la prière et de ses règles. Le Takbîrat al-Ihrâm est une chose que vous ne pouviez pas ignorer. Vous avez donc commis un péché en négligeant son apprentissage.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui