Interprétation du hadith : " L'Iraq ne donnera plus ni un dirham ni le poids d'un "Qafiz" (de nourriture ou de grain) ..."
Fatwa No: 209731

Question

salamo aleycoum peut-on dire qu'a notre epoque l'islam est devenu etranger en se basant ce hadith : Mouslim rapporte dans son Sahih le hadith suivant : « L'Iraq ne donnera plus (comme zakat) ni un dirham ni le poids d'un "Qafiz" (de nourriture ou de grain), le Châm ne donnera ni un dinar ni le poids d'un mudd, et l'Egypte ne donnera ni un dinar ni le poids l'un «Irdab». Vous reviendrez à l'état où vous vous y trouviez». Ce signe fut réalisé car le califat musulman disparut depuis longtemps, l'Iraq, la Syrie (le Châm) et l'Egypte devinrent des pays indépendants, et tout ce que le pays du Hijaz recevait auparavant de ces pays comme zakat, tribut ou autre, cessa.» et que vous reviendrez où que vous vous trouvez correspond au hadith : l'Islam a commencé étranger et deviendra étranger ? ou peut-etre que ce hadith est mal traduit et il correspond à autre chose ? source kitâb'al Fitan n°33

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sue sa famille et ses compagnons.

Il existe deux avis connus chez les oulémas pour expliquer le non paiement par ces pays de l’impôt (de la Djizyah et du Kharadj). L’imam al-Nawawî, qu'Allah lui fasse miséricorde, les a rapportés dans son commentaire de Sahîh Muslim. Il dit : « Il y a deux avis connus sur le non-paiement par l’Iraq et d’autres pays de l’impôt (de la Djizyah et du Kharadj). Le premier avis est que ces pays se convertiront à l’Islam et ne devront donc plus payer la Djiziya (taxe que le non-musulman paye aux musulmans en échange de leur protection) et ceci a certes eu lieu. Le deuxième avis, plus connu, est que les non musulmans et les Occidentaux prendront possession de ces pays à la fin des temps et qu’ils couperont cet argent aux musulmans […] » Dans les deux cas ce n'est pas ce que vous avez compris.

Quant à la parole du Prophète () : « […] et vous redeviendrez comme vous étiez. », elle a la même signification que sa parole dans l’autre hadith : « Certes, l’Islam a commencé marginal et redeviendra marginal comme à ses débuts. » (Mouslim) comme la mentionné l’imam al-Nawawî.

On ne peut toutefois pas dire de manière générale qu’à notre époque l’Islam soit devenu marginal. Cela est valable pour certaines époques et d’autres non, ou dans certaines contrées et d’autres non. Il se peut aussi que ce hadith fasse référence à la fin des temps lorsque l’heure de la Résurrection sera proche et que ce monde touchera à sa fin. Ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde, dit : « La parole du Prophète () “et redeviendra marginal comme à ses débuts” peut signifier deux choses : la première est que l'Islam redeviendra marginale dans certaines contrées et à certaines époques puis ressurgira de nouveau, tout comme il a été marginal au début puis a ressurgi. C’est pourquoi il a dit : “et redeviendra marginal comme à ses débuts”. En effet, au début, l'Islam était méconnu puis il est devenu connu. Il redeviendra méconnu puis ressurgira et sera à nouveau connu. Le nombre de personnes qui connaissent l'Islam diminuera à cette époque-là pour être comparable au nombre de gens qui le connaissaient au début. La deuxième signification est qu’à la fin du monde, il ne restera que peu de musulmans et cela ne se produira qu'après l’antéchrist et Gog et Magog lorsque l’Heure approchera […] » (Madjmû’ al-Fatâwâ)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation