Existe-t-il un délai d'attente pour l'homme si son épouse meurt
Fatwa No: 211081

Question

Existe t-il un délai d'attente (viduité) pour l'homme dont la femme est décédée , de la même manière que pour la femme veuve qui doit observer un deuil de 4 mois et 10 jours qu'elle soit jeune ou âgée? merci

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Le délai de viduité est spécifique aux femmes : c'est une obligatation pour l’épouse dont le mari est mort comme indiqué dans le verset suivant du Coran : « Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses : celles-ci doivent observer une période d'attente de quatre mois et dix jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas la façon dont elles disposeront d'elles-mêmes d'une manière convenable. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. » (Coran : 2/234).
Et il n’est pas obligatoire pour l’époux dont la femme est morte : c’est la Charia de par sa sagesse qui a distingué entre les hommes et les femmes dans ce jugement.

Nul doute qu’il y a dans cette législation des nobles objectifs, une grande sagesse et beaucoup d’intérêts : on peut en comprendre quelques-uns mais beaucoup reste occulte.

Parmi les sagesses de cette loi : il se peut que la femme soit enceinte, si elle épouse un autre homme alors l’enfant lui sera affilié alors que formellement il n’est pas son père et nul n’ignore combien de mal en résulte de cela : il va l’hériter, va observer ses filles et ses sœurs et perdre sa part de l'héritage de son vrai père.
L’imam Ibn Qoudama a dit : « Le délai de viduité est considéré pour connaitre la vacuité de l’utérus pour que les spermes ne se mélangent pas et pour les liens de parenté restent préserver. »

De toute façon il faut se soumettre aux jugements de la Charia qu’on ait compris leurs sagesses ou non, car c’est là l'une des exigences de la foi !

Allah, le Très Haut, dit : « Non! Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence]. » (Coran : 4/65).

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui