Sentence relative au Ghousle de Djanaaba (impureté majeure) sans enlever des ongles postiches
Fatwa No: 22915

Question

Ma nuit de noces, j’ai utilisé des faux ongles. Celle qui me les a fixés, a employé une colle très forte. Ce jour-là, j’avais mes menstrues. Le jour suivant, j’ai fait le Ghousle des menstruations. Toutefois, je n’ai pas pu les enlever malgré mes tentatives, ainsi que celles de mon époux. Mon mari m’a dit finalement : ‘Fais le Ghousle en les gardant pour pouvoir prier. Tu es obligée de le faire’. J’ai fait le Ghousle et j’ai accompli la Salate. Environ un jour et demi après, ces ongles se sont décollés. Quelle est la sentence relative aux Salates accomplies en fixant ces ongles? Dois-je les refaire?

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

 

Si les ongles postiches couvrent même une partie minime des ongles naturels ou des doigts, en empêchant ainsi l’accès de l’eau à la peau, il faut les enlever pour faire les ablutions ou le Ghousle. Si vous ne pouvez pas les enlever en ayant recours à tous les moyens disponibles, passez les mains mouillées sur eux, et votre Salate sera valide. En effet, Allah, Exalté soit-Il, n’impose à aucune âme une charge qui dépasse ses capacités.

 

De même, si ces ongles n’empêchent pas l’accès de l’eau à la peau et que l’eau parvient aux ongles naturels et aux doigts, le Ghousle est valide.

 

Nous attirons l’attention de la sœur qui a posé la question sur le fait que les Oulémas ont déconseillé l’emploi de ces faux ongles, et certains ont même interdit de les employer. La femme musulmane doit se parer d’ornements licites, lesquels sont nombreux et suffisants, grâce à Allah, le Très Haut.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui