Sens du mot "Islam" ?
Fatwa No: 280912

Question

Assalam alaykum,
Votre définition de l'islam est complètement erronée, et fait la joie des islamophobes qui disent qu'elle est cette religion qui soumet ses sujets et ne donne aucune place au libre arbitre,
Le mot islam vient de"ÃÓáã" c'est dire celui qui est en paix, après s'être éclairé par la parole d'Allah,"æ ãä ÃÓáã æÌåå áááå" on va vers Allah en paix pas enchainé, "áÇÅßÑÇå Ýí ÇáÏíä¡"
Soumission à une toute autre racine et vient de l'arabe ÅÓÊÓáã qui veux dire celui qui se rends et se soumet.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous ne savons pas quelle définition de l’Islam nous avons donnée dans laquelle nous nous serions trompés. Quoi qu’il en soit, ce que nous avons compris de votre question est que vous définissez l’Islam comme al-Salâm (la paix) et non comme al-Istislâm qui désigne l’obéissance et la soumission. Cela est totalement incorrect, tant du point de vue linguistique que du point de vue islamique. En effet, en arabe, le terme Islâm ne signifie pas al-Salâm (la paix) et sa signification ne diffère point de celle d’al-Istislâm (la soumission), c’est-à-dire la soumission à Allah le Seigneur de l’univers, sans que cela n’enlève à la personne son libre-arbitre. En effet, la vraie liberté de l’homme consiste à se libérer de l’esclavage de l’adoration d’autres qu’Allah, exalté soit-Il, pour se soumettre totalement à Lui et à Sa Loi. Quant aux versets suivants que vous avez mentionnés, ils démontrent cela (sens des versets) :

• « Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés. » (Coran 2/112)

• « Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être, tout en faisant le bien et en suivant la religion d'Abraham, homme de droiture ? Et Allah avait pris Abraham pour ami privilégié. » (Coran 4/125)

Ibn Kathîr a dit dans son exégèse : « "Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être" c’est-à-dire qui voue sincèrement ses œuvres à son Seigneur ; il œuvre ainsi avec foi et espoir en Sa récompense. "tout en faisant le bien", c’est-à-dire qu’il suit en ce qui concerne ses œuvres de bien ce qu’Allah a prescrit pour lui et ce qu’Il a révélé à son Prophète () comme orientation et religion de droiture.
Toute œuvre n’est acceptable que si elle répond à ces deux conditions qui sont : d’être accomplie sincèrement pour Allah et d’être accomplie en accord avec sa Charia. C’est ainsi qu’une œuvre devient acceptable sur la forme par son respect de la Charia, et sur le fond par l’intention de l’accomplir sincèrement pour Allah. Donc, toute œuvre qui ne respecte pas l’une de ces conditions est nulle. Si la sincérité fait défaut, la personne est un hypocrite et c’est le cas de ceux qui œuvrent par ostentation, et celui qui accomplit une œuvre sans respecter la Charia est égaré et ignorant. Quant à celui qui respecte ces deux conditions, son œuvre fait partie de celle des croyants. »

Al-Khâzin a dit dans son exégèse du Coran : « "Aslama wajhahu lillah (qui soumet à Allah son être)", c’est-à-dire qui est sincère envers Allah dans sa religion. On dit aussi que cela désigne celui qui voue sincèrement ses actes d’adoration à Allah ou encore qui se soumet et se montre humble face à Allah. La raison à cela est que la base de l’Islam est l’Istislâm qui signifie la soumission et Allah mentionna le terme "wadjh" (face), car il s’agit de la partie du corps la plus noble. Ainsi, lorsque l’homme met son visage à terre en se prosternant, c’est comme s’il y mettait l’ensemble des membres de son corps. »

C’est en cela que les linguistes définirent l’Islam. Al-Sâhib ibn ‘Abbâd a dit : « L’Islam : la soumission aux ordres d’Allah en Lui obéissant. Les Arabes disent : "Sallamnâ lillah rabbinâ.", c’est-à-dire : "Istaslamnâ lahu wa aslamnâ" (nous nous sommes soumis à Allah). Le terme "salam" signifie également l’Islam. Quant au terme "muslim", il signifie "al-Mustaslim" (celui qui se soumet). » [Al-Muhît fî al-Lugha]

Al-Azharî a dit : « Le terme "islâm" signifie le fait de faire preuve de soumission et d’acceptation vis-à-vis de ce qui a été révélé au Prophète (). » [Tahdhîb al-Lugha]

Al-Mu‘djam al-Wasît, qui est le dictionnaire de l’académie de langue arabe, mentionne : « Aslama : se soumettre sincèrement à la religion d’Allah et embrasser l’Islam. »

On demanda au Comité permanent (pour la consultation juridique) la raison pour laquelle la religion musulmane est désignée par le terme « islâm » et il répondit : « La raison à cela est que celui qui embrasse cette religion soumet son être à Allah et se soumet à toutes les dispositions établies par Allah, exalté soit-Il, et par le Prophète (). Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

• "Qui donc aura en aversion la religion d'Abraham, sinon celui qui sème son âme dans la sottise ? Car très certainement Nous l'avons choisi en ce monde ; et, dans l'au-delà, il est certes du nombre des gens de bien. Quand son Seigneur lui avait dit : ‘Soumets-toi (Aslim)’, il dit : ‘Je me soumets (aslamtu) au Seigneur de l'Univers.’" (Coran 2/130-131)

• "Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés." (Coran 2/112) »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation