Coller ses pieds à ceux de ses voisins dans la prière est-il obligatoire ?
Fatwa No: 286126

Question

Assalam alaykum,
La fatwa 199711 ne précise pas si le fait de coller ses pieds à celui du voisin est une obligation ou non. J'ai entendu que cheikh Ibn outheymin a fait une fatwa concernant le fait qu'il ne fallait pas coller ses pieds à celui des voisins qui sont à mes côtés. J'ai également vu cheikh al fawzan ne pas les coller à ceux de ses voisin lors de la prière. Pourriez-vous me rapportez la fatwa de cheikh ibn outheymin? Et les avis des autres grands savants à ce sujet.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Coller ses pieds aux pieds des autres dans les rangs de la prière est l’une des nombreuses choses permettant d’aligner les rangs. Les oulémas ont divergé sur l’alignement des rangs et sur le fait que ce soit une obligation ou une recommandation. L’Encyclopédie jurisprudentielle mentionne :

« La majorité des oulémas est d’avis qu’il est recommandé d’aligner les rangs durant la prière en congrégation en faisant en sorte que certaines personnes accomplissant la prière ne se retrouvent pas légèrement en avant par rapport à d’autres et que tous se retrouvent alignés et proches les uns des autres en collant leurs épaules, leurs pieds et leurs talons à ceux de leurs voisins afin qu’il n’y ait aucun vide ni espace dans les rangs…
Certains oulémas, dont Ibn Hadjar et certains oulémas du Hadith, sont d’avis qu’il est obligatoire d’aligner les rangs, car le Prophète () a dit : "Alignez vos rangs sinon Allah installera la discorde entre vous." Cette menace démontre l’obligation d’aligner les rangs et qu’il est illicite de ne pas le faire. De plus, le Prophète () ordonnait d’aligner les rangs. Or, tout ordre du Prophète () est une obligation jusqu’à preuve du contraire et il n’y a ici aucune preuve du contraire. Ibn Hadjar al-‘Asqalânî a dit : "Toutefois, même en considérant qu’aligner les rangs est une obligation, la prière de celui qui ne le fait pas reste valide." »

Un groupe d’oulémas contemporains est d’avis qu’aligner les rangs est une obligation. Parmi eux figure le cheikh Ibn Bâz, qu'Allah lui fasse miséricorde, qui a dit à ce propos :

« Les personnes accomplissant la prière ont l’obligation de former des rangs et de combler les espaces vide en se rapprochant et en collant leurs pieds à ceux de leurs voisins, sans pour autant se gêner les uns les autres. Quant à l’imam, il a l’obligation d’attirer leur attention sur cela et de leur ordonner de le faire... »

Parmi ceux qui sont d’avis qu’il s’agit d’une obligation figure également le cheikh Ibn ‘Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, qui a dit dans son commentaire du livre intitulé al-Charh al-Mumti‘ :

« L’avis prépondérant sur la question est qu’il est obligatoire d’aligner les rangs. Donc, si un groupe de gens n’aligne pas les rangs, ils commettent tous un péché. Tel est ce qui ressort des paroles de cheikh al-Islâm ibn Taymiyya. »

Donc, le cheikh Ibn ‘Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, est d’avis qu’il est prescrit de coller ses talons à ceux de ses voisins au début de la prière comme le démontre la pratique des Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux. Cependant, ce cheikh n’est pas d’avis qu’il faille continuer à faire cela tout au long de la prière et il désapprouva l’exagération à ce sujet consistant à ce qu’une personne écarte les jambes pour pouvoir coller ses pieds à ceux de ses voisins. Le cheikh a dit :

« Quant au fait de coller ses pieds avec ceux de ses voisins, il ne fait aucun doute qu’il a été rapporté que les Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux, alignaient leurs rangs en collant leurs talons les uns les autres. C’est-à-dire que chacun d’entre eux collait ses talons à ceux de ses voisins dans le but d’aligner leurs rangs. Il ne s’agit donc pas d’un objectif en soi et l’objectif est tout autre comme l’ont dit certains oulémas. C’est pourquoi une fois les rangs formés, il convient à chacun de coller ses talons à ceux de ses voisins afin de s’aligner. Cela ne signifie donc pas qu’il faille laisser ses talons collés à ceux de ses voisins et rester ainsi tout au long de la prière.

Le comportement excessif de certaines personnes en la matière, comme celles qui collent leurs talons à ceux de leurs voisins et écartent les pieds afin de combler l’espace entre ses talons et ceux de ses voisins va à l’encontre de la Sunna, car l’objectif de se coller les épaules et les talons est uniquement de s’aligner. »

C’est également ce qu’a mentionné le cheikh al-Fawzân en disant :

« Il est vrai que les personnes accomplissant la prière doivent combler les espaces et se rapprocher les uns des autres dans les rangs, car le Prophète () a dit : "Alignez vos rangs et serrez-vous les uns contre les autres." (Boukhari) Cela signifie qu’il faut serrer les rangs afin de combler les vides entre les gens et que les personnes en prière doivent se serrer les uns des autres afin de combler les espaces et de ne laisser aucune place au diable. Le Prophète () prenait grand soin d’aligner les rangs en enjoignant les priants de se serrer les uns contre les autres. Cela démontre l’importance et le bien-fondé de la question. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il faille faire ce que certains ignorants font de nos jours en écartant les pieds au point de gêner leurs voisins, car cette pratique forme des espaces dans les rangs, gêne les personnes en prière et n’a aucun fondement dans le droit musulman. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation