Une femme exaspérée par un mari refusant de prier à la mosquée
Fatwa No: 303730

Question

Salam alaykum,
Je suis malade je souffre d'une très grosse dépression : mon problème c'est que depuis que le ramadan a commencé mon mari m'énerve beaucoup il m'insulte, dès qu'il rentre il est de de mauvaise humeur, je lui dis d'aller prier tarawih à la mosquée il ne veut pas, il va dormir, il me dit : « Demain je travaille », il ne prit aucune prière à la mosquée sauf le vendredi et je souffre déjà et il m'aide pas à me sentir mieux, je sais plus quoi faire, je lui reproche aussi de ne pas se consacrer plus à Dieu durant ce mois, mais il prit ses cinq prière pas toujours à l'heure et quand je lui dis rapproche toi d’Allah durant ce mois sacré, il me dit de le laisser faire ce qu’il veut.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous implorons Allah d’accroître votre désir d’accomplir le bien tout comme nous L’implorons de vous guérir de votre maladie. Sachez, qu’Allah vous accorde la santé, que nul ne porte les péchés d’autrui et que vous n’êtes en rien responsable des péchés de votre mari. Simplifiez-vous donc les choses et n’essayez pas de supporter plus que vous n’en êtes capable. Faites tout votre possible pour le conseiller puis remettez-vous-en à Allah, exalté soit-Il, pour le guider. Multipliez les invocations en sa faveur, car c’est Allah qui change les cœurs. Rappelez à votre mari l’importance de la prière en congrégation et le fait que nombre de oulémas la considèrent comme obligatoire et estiment que la personne qui ne prie pas en congrégation commet un péché.
Sachez toutefois que, pour beaucoup d’oulémas, cette obligation peut être remplie en priant en groupe à la maison. Exhortez-le donc avec douceur et tendresse. Il semble que votre mari soit quelqu’un de bon et qu’il est possible qu’il réponde à vos exhortations si ces dernières lui sont données d’une manière appropriée. Recourez pour cela à l’écoute de conférences bénéfiques ou à tout autre moyen de prédication comme des dépliants. Mettez-le en garde contre le fait de ne pas prier à l’heure et expliquez-lui qu’il s’agit là d’un péché pire que celui de la fornication, du vol, de la consommation d’alcool et du meurtre – qu’Allah nous préserve de tout cela –. Si vous faites cela et vous vous efforcez de le conseiller, vous n’aurez alors rien à vous reprocher. Vous ne devez pas vous imposer plus que vous ne pouvez supporter et vous ne devez pas tomber dans une dépression pour cela, car c’est Allah, exalté soit-Il, qui guide Ses créatures et les cœurs sont entre deux de Ses doigts ; Il les tourne et retourne à Son gré. Il y a derrière le fait qu’Allah guide et égare qui Il veut une énorme sagesse.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation