Temps de l'invocation (Du'a) de la rupture du jeûne
Fatwa No: 331483

Question

Salam aleykum, Il y a plusieurs hadiths qui conseillent de faire des invocations au moment de la rupture du jeûne. Quand commence et quand finit ce "moment" ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Le temp reservé à l'invocation de la rupture du jeûne commence lorsque le jeûneur se prépare à rompre son jeûne et continue jusqu’à la fin de sa rupture, car le Prophète (Salla allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Il est accordé au jeûneur au moment de la rupture de son jeûne une invocation irrécusable.  » (Rapporté par Ibn Mâdjah et al-Tabaranî).
Cheikh Ibn 'Uthaymîn a dit dans « Fatwâ 'ala-l-Darb » : « La locution (au moment de la rupture de son jeûne ) englobe le moment juste avant la rupture, durant celle-ci ou même après la rupture quand elle contigüe ; efforce-toi donc cher frère jeûneur d’implorer Allah, le Très Haut, à ce moment et demande Lui ce que tu désires des faveurs de ce bas monde et de l’au-delà. »
Juste après la rupture, le jeûneur dit : « Dhahaba al-damâ` wa ibtallati al-'urûq wa thabata al-adjr in châ` Allah. » (La soif est passée, les veines sont humectées et la récompense est certifiée auprès d’Allah).  En effet, Abû Dâwûd a rapporté d’après Ibn 'Umar (Radhia Allahou Anhouma) que le Prophète (Salla allahou Alaihi wa Sallam) disait après la rupture de son jeûne : « La soif est passée, les veines sont humectées et la récompense est certifiée auprès d’Allah. ».
Dans le livre « Charh al-Zurqânî 'ala Mukhtasar Khalîl » : « Le jeûneur a une une invocation irrécusable. Pour certains son moment se situe entre l'instant où il soulève la bouchée (de nourriture) et l'instant où il la met dans sa bouche. »
Il est recommandé au jeûneur d’implorer Allah, le Très Haut, du début de la journée jusqu'à sa fin et même jusqu’après la rupture du jeûne. L’imam al-Nawawî a dit dans son livre « Al-Madjmû’ » : « Il est recommandé au jeûneur d’implorer Allah, le Très Haut, durant son jeûne pour toutes les prérogatives de l’au-delà et de ce bas monde pour soi-même, pour ceux qu’il aime et pour tous les musulmans, car Abû Hurayra (Radhia Allahou Anhouma) a rapporté que le Prophète (Salla allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Les invocations de trois personnes ne sont pas récusées : le jeûneur jusqu’à ce qu’il rompe son jeûne, le gouverneur équitable et l'opprimé. » (Rapporté par al-Tirmidhî et Ibn Mâdjah). Il en résulte qu’il est recommandé au jeûneur d’implorer Allah, le Très Haut, du début de la journée jusquà sa fin car il est en état de jeûne durant tout ce temps. »
 


Et Allah sait mieux.



 

Fatwas en relation