Adopter une alimentation végétarienne est-il contraire à l'Islam ?
Fatwa No: 357079

Question

Salam alaykum wa rahmatullah, est ce que adopter une alimentation vegan ou végétarienne est contraire à l'Islam ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Adopter un régime végétarien -c’est-à-dire ne pas manger de viande- n’est pas interdit par la Charia si l’objectif est louable et n’en résulte pas aucun tort. C'est par exemple le cas de celui qui arrête de manger la viande pour adopter un régime alimentaire sain ou pour préserver sa santé.
Ce qui est interdit par la Charia c’est d'arrêter de manger la viande par dévotion ou par monachisme ou par excès de zèle : l’imam Muslim a rapporté que le Compagnon Anas Ibn Malik, Radhia Allahou Anhou, a dit : « Un groupe de Compagnons du Prophète () vinrent chez ses femmes afin de les interroger sur les pratiques cultuelles cachées du Prophète (Salla Allahou Alaïhi wa Sallam).

Lorsqu'ils en furent informés, cela sembla leur paraitre peu. Ils dirent alors : " Que sommes-nous par rapport au Prophète () alors qu’Allah lui a pardonné ses péchés passés et avenir ? "  : L’un d’eux dit alors : "moi je ne me marierai jamais" ; un autre dit : "je ne mangerai jamais la viande" ; et un troisième dit : "je ne dormirai jamais sur un lit". Lorsque, le Prophète (Salla Allahou Alaïhi wa Sallam) a eu connaissance de leurs propos, il est monté sur le Minbar, a loué et a glorifié Allah, le Très Haut, puis a dit : " Est-ce bien vous qui avez dit ceci et cela ? Par Allah ! Je suis celui qui craint le plus Allah, pourtant, je jeûne et je romps le jeûne, je prie (la nuit) et je dors, et je me marie avec les femmes. Celui qui se détourne de ma tradition (sunna) n'est pas des miens.  "


Ibn al Attar a dit : « Cela diffère selon les différents objectifs : celui qui ne mange pas la viande pour un but légal louable, ou par ascétisme à cause d’une suspicion légale ou pour un but normal valable par crainte d’un dommage corporel ou de l’aggravation d’une maladie, alors ceci n’est pas interdit.
Mais celui qui renonce à manger la viande par dévotion ou par excès de zèle ou par monachisme, alors c’est interdit. » (Al Idda fi Charh al ‘Umda).

Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui