Les enfants témoignent devant un juge contre leur père malade psychologiquement
Fatwa No: 372574

Question

Assalam alaykoum,
Mon mari et moi sommes en pleine procédure de divorce il souffre de troubles psychiatriques passant d’une humeur extrême à une autre avec nos enfants nous vivions dans une instabilité complète. Son état fait de lui quelqu’un de toxique qui nous a nuit moralement. Il a consulté mais rien n’a changé. Afin de retrouver un minimum d’équilibre psychologique nos enfants ont témoigné de son attitude devant le juge aux affaires familiales ils ne peuvent plus se retrouver seuls avec lui. il en va de leur santé mentale. Avaient-ils le droit islamiquement de raconter aux juges ce que leur père leur a fait subir ? Aujourd’hui leur père parle de trahison et de les abandonner totalement. Les enfants culpabilisent. S’il disparaît de leur vie c’est à eux de renouer ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous implorons Allah, exalté soit-Il, Le Maître, Le Généreux de guérir votre mari au plus vite. Nous vous conseillons de le faire soigner par tous les moyens permis par la Charia, la Ruqya, la consultation des médecins spécialistes, etc. et de ne pas perdre espoir car le Prophète () a dit : « A chaque maladie a un remède, si le remède est appliqué contre la maladie, alors la guérison vient avec la permission d’Allah. » (Mouslim). Surtout n’oubliez de lui faire le maximum d’invocations bénéfiques car Allah (exalté soit-Il) répond aux appels et exauce les demandes. Il dit : « Votre Seigneur a dit : invoquez-moi et je vous répondrais. » (Coran 40/60). Il dit également : « Lorsque mon serviteur te demande à mon sujet, je suis tout proche. Je réponds aux invocations de celui qui m’invoque, quand il m’invoque. » (Coran 2/186).

Si on craint que les enfants subissent un dommage ou une nuisance de la part de leur père violent il est obligatoire de les préserver et de les maintenir hors de son champ d’action. Si ceci ne peut se faire que par le recours au juge, il n' y a aucun mal à recourir à ce moyen pour les protéger. A supposer que ces enfants ont commis une faute à l'encontre de leur père, aucun péché ne sera retenu contre eux puisqu'ils ne sont pas religieusement responsables de leurs agissements tant qu'ils n'ont pas atteint l'âge de la puberté. Mais vous devez veiller à l’éducation, la religion et la moralité de vos enfants comme vous devez leur enseigner les bonnes manières et leurs transmettre les bonnes valeurs surtout celles qui sont en rapport avec la piété filiale et le maintien des liens de parenté. S'ils grandissent le mauvais comportement de leur père avec eux ne doit pas les empécher de garder le contact avec lui et de chercher par tous les moyens à gagner sa satisfaction.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation