Les règles de la métrorragie ne peuvent être statuées par habitude
Fatwa No: 414544

Question

Cher shaykh, qu’Allah soit bienfaisant envers vous. Une femme doit-elle absolument avoir l’habitude de connaitre les métrorragies au même moment de chaque mois pour en appliquer automatiquement les règles à chaque début de mois ? Doit-elle procéder comme le fait une femme qui a ses règles pour la première fois et observer trois mois de suite que ses règles débutent et prennent fin au même moment ? Dans le cas d’une femme qui, par exemple, pour la première fois, a des écoulements sanguins durant tout le mois excepté deux jours. Elle applique toutes les règles de la métrorragie jusqu’à ce que ces écoulements sanguins redeviennent comme à leur habitude ou qu’elle soit en mesure de distinguer le sang des règles de celui de la métrorragie, elle agit ainsi chaque mois. Au début du mois suivant, elle applique directement les règles de la métrorragie bien qu’elle ne sait pas si les écoulements de sang vont se prolonger la majeure partie du mois puisque nous venons à peine d’entamer le mois et que c’est la première fois qu’elle a vu du sang s’écouler presque tout le mois durant. Doit-elle avoir l’habitude chaque mois de voir s’écouler le sang plus longtemps qu’une période de menstrues habituelle pour appliquer les règles de la métrorragie tout le mois ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et

Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

On ne peut pas appliquer les règles de la métrorragie par habitude. La

femme ne peut le faire à chaque cycle menstruel que si les écoulements

de sang dépassent la durée de quinze jours.

Si elle a l’habitude de connaitre ses métrorragies chaque mois elle se

contentera d’appliquer les règles des menstrues comme à son habitude et

à la fin de ce cycle menstruelle elle effectuera le bain rituel majeur et devra ensuite effectuer ses ablutions pour chaque prière après l’entrée en vigueur de son heure prescrite. Elle prendra soin de mettre un bout de tissu sur ses parties intimes. En revanche, si elle n’a pas l’habitude de connaitre des écoulements de sang plus long que d’habitude, et qu’elle peut distinguer la nature du sang, elle agira en fonction de ce qu’elle aura observé. Si le sang en question correspond à celui des menstrues au vu de sa couleur, de son odeur et de son épaisseur, elle le considérera comme tel. Elle effectuera le bain rituel majeur une fois que ce sang des menstrues aura cesser de s’écouler et les autres écoulements seront considérés comme celui des métrorragies. Par contre, si elle n’est pas en mesure de distinguer la nature du sang, est-ce qu’il correspond à celui des menstrues ou des métrorragies, elle considérera alors, comme le cas de la plupart des femmes de sa famille, que durant six ou sept jours il s’agit du sang des menstrues. Après cette période, elle effectuera le bain rituel majeur et le sang qui s’écoulera suite à cela sera considéré comme étant celui des métrorragies. C’est ainsi qu’il faudra agir durant les cycles sanguins suivants. Nous avons déjà expliqué ces règles dans de nombreuses fatwas.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui