Statut de celui qui dit à son épouse : « si tu vas chez ta famille, je te divorcerai »
Fatwa No: 414562

Question

Ma fille qui est âgée de quatre mois est allée chez son grand-père. Elle s’y est brûlé la jambe entièrement. Pris de colère, j’ai juré que sa mère n’y retournerait plus avec elle et que si elle y retournait je la divorcerai. Aujourd’hui je suis revenu sur ses propos. Quel est le statut de jurer de divorcer son épouse ainsi ? Si cela nécessite une expiation comment doit-on le faire ? Qu’Allah vous récompense par tout bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et

Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Ce que nous avons compris de votre question est que vous avez dit à votre

épouse : Ne vas pas chez ta famille, si tu y vas, je te divorcerai. Ou encore :

Je jure par Allah que tu n’iras plus chez ta famille et si tu y vas je te

divorcerai. 

Si c’est bien ce que vous avez dit alors ces propos entrent dans le cadre

d’une promesse de divorce mais ne constituent pas la prononciation d’un

divorce, ni un divorce qui serait lié à une condition. En conséquence,

aucun divorce ne peut résulter de vos propos et il n’y a pas de mal à

revenir sur cette promesse.

Cheikh al-Islam Ibn Taymiyya, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans

son Majmu’ Al-Fatâwa : ‘ La promesse de divorce n’implique nullement

que celui-ci soit effectif même si les termes pour le dire sont nombreux. Il

n’est pas obligatoire de tenir cette promesse, ce n’est même pas

recommandé.’ Fin de citation.

Mais si vous avez juré par Allah, vous devez expier ce serment si votre

épouse s’est rendue chez son père et que vous ne l’avez pas divorcée.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui