Le sens des termes consensus et accord et la différence entre les deux
Fatwa No: 417157

Question

Existe-t-il une différence entre un accord et un consensus dans le domaine de la jurisprudence ? Et également, dans les domaines de la croyance et de la scholastique ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Dans la langue arabe, le terme ijmâ’ qui correspond au consensus signifie être résolu à faire quelque chose comme il est dit dans le verset : « Wa Ajmi'û Amrakûm, Soyez résolu concernant votre affaire. » (Coran 10/71). Soit, prenez une résolution vous concernant. Mais il peut aussi signifier un accord. On utilise donc le terme ijma’ pour dire que des personnes sont unanimes sur telle chose ou sont tombées d’accord sur telle chose.

Selon la terminologie théologique, le terme ijma’ signifie de façon générale : « L’unanimité des savants de la communauté de Mohammed () à une époque donnée, sur une question religieuse précise. » Comme l’a dit Ibn Qudâma dans son livre Rawdat al-Nâdhîr.

Le terme ittifâq, qui correspond à un accord, peut être employé dans le sens de l’ijma’ (consensus). Mais il peut être aussi employé dans un sens plus particulie via lequel on entendrait par-là l’accord des quatre imams ou celui de la majorité des juristes. Ou encore, celui des savants d’une école de jurisprudence, ou même un accord sur lequel un de piliers du consensus ferait défaut. L’emploi de ce terme dépend alors de l’utilisation qu’en a chaque savant. En conséquence, il est possible de dire que tout consensus est un accord mais que tout accord n’est pas forcément un consensus.

Dans le livre al-Muswadda Fî Usûl al-Fiqh, il est dit : « Al-Juwayni a dit : Si des savants divergent depuis peu de temps sur une question puis tombent d’accord sur un même avis alors on peut nommer cela un consensus. Mais si leur divergence persiste sur une longue durée et qu’ils ne tombent d’accord que par la suite alors on ne pourra nommer cet accord consensus. » Fin de citation.

Ici, des savants sont d’accord sur une question mais cet accord n’est pas nommé consensus. On appellera donc cela un accord et non un consensus comme l’a dit Al-Juwayni.

Dans certains livres de jurisprudence des écoles juridiques, on emploie le terme accord pour signifier un accord entre les savants d’une même école et le terme consensus pour signifier l’accord de tous les savants de l’Islam.

Al-Hattâb dit dans Mawâhib al-Jalîl : « Ce qu’on entend par le terme accord est l’accord des savants d’une même école juridique alors que par le terme consensus, on entend l’unanimité des savants. »

Al-‘Ayni a dit dans Al-‘Umdat : « Pour la question relative au fait qu’une femme et un homme puisse se laver dans une même baignoire, Tahâwî, Qortobî et Nawawi ont dit : les savants sont d’accord pour dire que cela est permis. Mais un savant a objecté en disant que cet avis est discutable en raison de ce que Ibn Al-Mundhir a rapporté de Abu Horayra disant qu’il l’interdisait. Ibn Abd Al-Barr rapporte la même chose de certains savants. Pour ma part, c’est la façon dont il remet en cause cet avis qui est discutable. En effet, ces trois savants ont dit que les savants étaient d’accord sur cette question, non pas qu’il y avait un consensus de tous les savants. Celui qui a tenu de tels propos ne connait donc pas la différence entre l’accord et le consensus. » Fin de citation.

Dans son étude intitulé Muqaddima Fî Al-Ijmâ’, l’auteur, Abdullah ibn Mubârak Aal Sayf , a énuméré les différences entre l'accord et le consensus comme suit : 1- L’accord peut signifier l’accord des quatre imams. Certains disent que c’est dans ce sens que Ibn Hubayra emploie ce terme. 2- L’accord peut signifier, parfois, l’accord des savants d’une même école de jurisprudence. C’est dans ce sens qu’emploient ce terme certains auteurs d’ouvrages de jurisprudence propres à une école pour en définir les avis. 3- L’accord peut signifier un accord présumé sans que le savant ne soit certain qu’il s’agisse d’un consensus. C’est pourquoi dans ce cas c’est le terme accord qui est employé. Ibn Hazm, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit à propos d’une question juridique : ‘ Et ils sont d’accord, je pense, que si cela concerne la tête […]’. Et je ne l’ai pas vu utiliser l’expression ‘ il y a un consensus, je pense, …’ ce qui prouve que pour Ibn Hazm, le consensus est d’une autorité juridique plus forte que l’accord, car un savant relate toujours avec certitude l’existence d’un consensus.’ Fin de citation. Ceci concerne donc les termes accord et consensus et la différence entre les deux. Pour ce qui est de votre deuxième question, envoyez-la séparément afin que nous puissions y répondre. La politique du site exige que nous ne répondions qu’à une seule question quand plusieurs sont envoyées et qu’elles concernent différents sujets. Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui