Saluer une personne occupée à manger
Fatwa No: 419575

Question

Quel est le statut de serrer la main d’une personne qui mange. J’ai entendu dire que cela n’était pas permis. Existe-t-il des preuves légales à ce sujet ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si vous entendez par là serrez la main comme cela est l’usage, nous n’avons trouvé aucun propos des juristes sur cette question. Vu que l’usage veut que les mains sont occupées à prendre la nourriture et ne sont pas prédisposées à serrer d’autres mains.

Par contre, si vous entendez uniquement le fait de saluer celui qui est en train de manger, certains juristes réprimandent une telle pratique.

Il est dit dans le livre Asna Al-Matâlib Fî Sharh Rawd Al-Tâlib : « Il est préférable de ne pas saluer une personne qui se trouve dans les toilettes ou qui est en train de manger. Et plus particulièrement, selon l’imam, si la personne en question est en train de mâcher. Nawawi l’affirme avec certitude dans son livre Al-Adhkâr. Il en est de même si elle est en train de boire, c’est ce qui est dit dans les commentaires sur le livre al Adhkâr.

La personne en question ne sera donc pas dans l’obligation de répondre à ces salutations. Exception faite de celui qui écoute le sermon du vendredi. Il est dans ce cas obligatoire de répondre bien qu'au départ il est réprimandable de le saluer comme nous l’avons vu dans le chapitre relatif à la prière du vendredi. »

Dans le livre Kashshâf Al-Qinâ’ ‘An Matn Al-Iqnâ’ : « Il est réprimandé de saluer une personne qui mange ou combat parce qu’elle est occupée. Mais pour celui qui mange, cela est sujet à caution. C’est ce qui est dit dans le livre Al-Adâb Al-Kubra. Si ces deux

cas sont cités précisément c’est que cela n’est pas réprimandable si les personnes en question sont jeunes. La raison en est qu’ils ne sont pas forcément occupés comme le peuvent être les adultes. Une personne qui saluerait dans la situation évoquée ne mériterait pas qu’on réponde à son salut. » Fin de citation.

D’autres savants lié cette question au cas où la personne à qui on adresse le salut a de la nourriture dans la bouche.

Al Nawawi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans son livre Al-Adhkâr : « Si une personne adresse le salut à un fidèle qui a de la nourriture dans la bouche, elle ne méritera pas qu’on réponde à ses salutations. Mais s’il est à table mais sans avoir de nourriture en bouche alors il n’y a pas de mal à le saluer et répondre au salut sera pour lui une obligation.» Fin de citation

Shawkâni a dit : « Le sens de ces propos est exact. Comme l’a dit Nawawi, uniquement s’il a de la nourriture en bouche. L’imam l’avait précédé bien que

Nawawi avait dit que cela était complétement interdit dans son livre Al-Manhâj, conformément à ce qui avait été dit initialement. Ainsi donc, si un fidèle salue une personne qui a de la nourriture en bouche il ne méritera pas qu’on réponde à son salut. Mais si la personne est à table mais n’a pas de nourriture en bouche alors il n’y a pas de mal à le saluer et lui répondre sera obligatoire. » Fin de citation.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui