Femme assiste aux funérailles
Fatwa No: 42117

Question

Est-ce qu'il est licite que les femmes assistent à l'enterrement d'après la Chariâ ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère, chère sœur :

Il est licite à la femme d'assister à la prière sur un mort "Salat al-Djanaza" car elle est concernée par les lois de la Chariâ pareillement à l'homme, excepté s'il y a une preuve qu'un verdict précis concerne l'un sans l'autre. Il n'y a aucune preuve légale interdisant à la femme d'assister à la Salat al-Djanaza. D'ailleurs c'est un consensus des quatre Imams. Tout cela si la prière se pratique à la mosquée ou à la maison. Mais l'assistance de la femme à l'enterrement est interdite (même si cela la prive d'assister à la prière de la Djanaza). L'imam Boukhari et l'imam Muslim ont rapporté qu’Oum Atiya a dit : " Le Prophète, Salla Allahou Alaïhi Wa Sallam, nous a interdits d'assister aux funérailles mais il n'a pas insisté. " L'imam Ibn Hadjar a dit - dans son livre "Fath El Bari " - en interprétant ce hadith : "Le Prophète, Salla Allahou Alaïhi Wa Sallam, n'a pas confirmé l'interdiction comme il l'avait confirmé dans les autres interdictions ; c'est comme si elle disait : Il est abhorré aux femmes de suivre la Djanaza sans que ce soit interdit. L'imam Al Qortoubi a dit : " Le sens apparent des propos d'Oum Atiya est que cette interdiction est une interdiction "d'exemption" c.à.d. qu'il faut s'éloigner de cet acte sans qu'il soit vraiment interdit. " D'ailleurs c'est l'opinion de la majorité des savants.

Cependant l'imam Malek a opiné pour la permission à la femme d'assister à la Djanaza et c'est l'opinion des savants d'Al Madina. Leur argument est ce hadith rapporté par l'imam Ibn Abu Chaiba d'après Abou Horeïra qui a dit que le Messager d’Allah, Salla Allahou Alaïhi Wa Sallam, assistait aux funérailles lorsqu’Omar a aperçu une femme ; il l'a réprimandée. Alors le Prophète, Salla Allahou Alaïhi Wa Sallam, lui a dit : " Laisse la O Omar ! " (Rapporté aussi par Ibn Majah et Nassai).

 Donc il est désirable à la femme de ne pas sortir pour assister à l'enterrement même si elle doit pour cela abandonner la prière de la Djanaza. Le Prophète, Salla Allahou Alaïhi Wa Sallam, a ordonné à la femme de prier les prières obligatoires dans sa maison et l'a informé que c'est mieux pour elle. Si ceci est le cas pour la prière obligatoire qu'en serait-il  pour les autres prières.

L'imam Ahmed a rapporté qu'Oum Homaid a dit au Prophète, Salla Allahou Alaïhi Wa Sallam : " O Messager d'Allah! J'aime bien prier avec vous. " Il a dit : " Je sais que tu aimes prier avec moi, mais ta prière dans ton recoin est mieux que ta prière dans ta chambre laquelle est mieux que ta prière dans ta maison. Ta prière dans ta maison est mieux que ta prière dans la mosquée de ta cité laquelle est mieux que ta prière dans ma Mosquée. " L'imam Ibn Al Mondhir en commentant ce hadith a dit : " Si pour sa prière il lui est demandé toutes ces précautions, alors il vaut mieux qu'elle s'abstienne d'assister à l'enterrement. C'est plus prudent et c'est mieux pour elle. ".

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation