La méthodologie des savants concernant les récits de la biographie prophétique
Fatwa No: 425275

Question

Quel est le degré d’authenticité de ce récit qui raconte la rencontre du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) avec la délégation de la tribu des Bani ‘Âmir ibn Sa’sa’a dans lequel il est rapporté : Un des hommes de cette délégation dénommé Bayhara ibn Firâs dit : Par Allah, si j’avais pris avec moi ce jeune homme de Quraych, j’aurais pu manger les arabes. Puis il ajouta en s’adressant au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) : Si nous te suivons et adhérons à ta religion puis qu’Allah te donne la victoire sur tes ennemis, pourrons-nous hériter du pouvoir par la suite. Et lui de leur répondre : « Seul Allah pourra en décider, Il donne le pouvoir à qui Il veut. » … Quel est votre commentaire sur la chaine de transmission de ce récit ? Est-il authentique ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Ce récit a été rapporté par plus d’un biographe et notamment : Ibn Hishâm dans sa biographie prophétique, Tabari dans ses chroniques, Ibn Kathir dans son livre al-Bidâya Wa al-Nihâya, Al-Suhaylî dans Al-Rawd Al-‘Unuf, et d’autres savants encore. Nous n’avons trouvé aucun savant, qu’il soit ancien ou contemporain, qui est jugé ce récit d’authentique ou de faible.
Il est bien connu que la méthodologie des biographes est moins stricte que celle des savants du hadith. Les biographes ne mènent pas d’études approfondies des chaines de transmission des récits qu’ils mentionnent ni même du contenu de ces récits, tant qu’ils ne contiennent pas en soi ce qui peut être blâmable ou s’opposent de façon évidente à ce qui est rapporté de source sûre. L’imam Ahmad mais aussi d’autres imams ont dit : ‘ Quand nous rapportons des hadiths relatifs à ce qui est licite ou illicite, nous sommes très rigoureux. Mais si nous rapportons des hadiths relatifs à des œuvres méritoires ou ce qui est semblable, nous sommes un peu plus souples.’ Fin de citation.
Dans son livre ‘Uyûn al-Athar, Ibn Sayyid al-Nâs a dit : ‘ Beaucoup de savants se sont permis de rapporter des récits relatifs à la purification de l’âme et d’autres récits auxquels ne se rattachent aucune règle de la religion comme les campagnes militaires et autres. Ils affirment qu’il est possible d’accepter pour ces narrations ce qui ne peut l’être concernant ce qui relève du licite et de l’illicite. En effet, ces récits n’ont aucune incidence sur les règles de la religion.’ Fin de citation.
Ibn Burhân Al-Halabî a dit dans Al-Sîra Al-Halabiyya : Il n’échappe à personne que la biographie prophétique regroupe des récits qui sont authentiques et d’autres qui présentent une défaillance ou sont faibles, d’autres qui sont qualifiés de Balâgh, (récits qui sont rapportés sans chaine de transmission). D’autres qualifiés de Mursal (c’est-à-dire que leurs chaines transmission s’arrêtent au successeur des compagnons). D’autres qualifiés de Munqati’, (dont la chaine est discontinue en raison de l’absence d’un narrateur. D’autres qualifiés de Mu’dall, dont la chaine est discontinue en raison de l’absence de deux narrateurs. Mais ils ne contiennent pas de récits mensongers pour autant…’ Fin de citation.
C’est pour cela que Zayn Al-‘Irâqî a dit dans son poème de mille vers sur la biographie prophétique :
Que l’étudiant sache que la biographie
Regroupe ce qui est authentique et ce qui ne l’est pas
L’objectif n’est que de citer ce qu’ont rapporté les biographes
Même si leurs chaînes de transmission ne sont pas prises en compte

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui