J'ai appris après mon mariage l'existence d'une première épouse
Fatwa No: 428575

Question

Salam alaykoum. Je me suis mariée il y a deux mois , j’ai récemment appris que mon époux était marié au Maroc et qu’il avait 3 enfants. Nous sommes séparés depuis, il veut quitter sa première femme car depuis 2 ans ça ne va plus. Comment puis-je lui pardonner ce mensonge ? J’ai peur qu’il divorce à cause de moi.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Si cet homme vous a menti en vous disant qu’il n’est pas marié alors qu’en réalité il a une épouse, il a très mal agi et a commis une grave faute. Car le mensonge fait partie des péchés capitaux. En plus son comportement renferme une duperie et une tromperie. Il doit se repentir devant Allah, exalté soit-Il, et pour que son repentir soit agréé il doit vous demander pardon car il vous a dupé et vous êtes tombés victime de sa fourberie. S’il vous présente ses excuses et vous demande pardon, le mieux serait de tourner la page, d’accepter ses excuses et lui pardonner vu la grande récompense que vous allez récolter en agissant de la sorte. En effet, pardonner est un acte de générosité et de bienveillance qui dénote d’une grande modestie et d’une grande force de caractère.
Allah, exalté soit-Il, dit : « Mais quiconque pardonne et se montre conciliant, son salaire (récompense) incombe à Allah. Allah n'aime pas les injustes. » (Coran 42/40)
Selon Abû Hourayra (), le Prophète () a dit : « Allah n'accorde au serviteur qui pardonne aux autres que plus de gloire  » (Mouslim)
Lorsqu’on constate que la récompense du pardon est gâchée pour celui qui aura tiré vengeance en sa faveur et récupéré son droit, il nous sera très facile de pardonner et patienter.
Si votre mari répudie sa première femme, rien à vous reprocher et vous n’en êtes pas responsable si vous ne l’avez poussé à le faire. Ne vous faites pas de souci donc si cela arrive sans votre consentement et méfiez-vous, dans l’avenir, d’être la cause du divorce de votre coépouse. Que chacun de vous (vous et votre mari) se comporte bien envers l'autre et que chacun d'entre vous apprenne ses devoirs envers l’autre et les accomplisse de la meilleure des manières. En agissant ainsi on peut espérer qu’Allah bénisse votre union, vous accorde des biens insoupçonnables et vous comble de Ses bienfaits.
En conclusion, nous attirons votre attention qu’il ne fait pas partie des conditions de validité du mariage d’informer sa femme qu’il est déjà marié, mais s'il a une première femme il est tenu d'être équitable envers les deux (l'ancienne et la nouvelle) dans les dépenses qu'il fait pour elles et le temps qu'il leur consacre.
Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui