Donner la Zakat au créancier sans prendre la permission du débiteur
Fatwa No: 43511

Question

Un homme désire payer sa Zakat. Lui est-il permis de la payer à un créancier pour rembourser la dette d'une personne, jusqu’alors en prison ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il n’y a pas d’inconvénient à payer la Zakat à une personne endettée pour qu’elle rembourse sa dette car les personnes lourdement endettés ont droit à la Zakat.

 

Quant au fait de la donner au créancier, il n’y a pas d’inconvénient pourvu que la personne endettée le permette.

La validité de la Zakat payée au profit d'une personne endettée sans sa permission fait l’objet de divergencees entre les jurisconsultes :

-      les Hanéfites et les Chafé`ites estiment qu’elle n’est pas valide.

-      Les Hanbalites pensent par contre qu’elle est valide.

-      Al-Mardâwi, dans son livre Al-Insâf, dit : « Si le propriétaire de l’argent paye sa Zakat au créancier sans la permission de la personne endettée et nécessiteuse, pour l’acquitter de sa dette, l’avis authentique selon notre école juriprudentielle  est que sa Zakat est valide ».

-      Le Cheikh Nizâm al-Hanafi dans son livre al-Fatâwa al-Hindiyya, dit : « S’il acquitte par sa Zakat la dette d’un pauvre, la Zakat est valide si la personne endettée le lui permet et invalide s’il ne le lui permet pas, mais la dette est en tout cas remboursée »

-      Al-Nawawi, dans son livre al-Madjmou`, dit : « Il n’est pas permis de payer la Zakat au créancier sans la permission de la personne endettée. S’il la paye sans sa permission, il ne se sera pas acquitté de sa Zakat, et le montant de la dette diminuera en fonction du montant remboursé »

 

Ceci dit, l’avis le plus sûr à ce sujet est d’avertir le débiteur et de prendre sa permission de rembourser sa dette à sa place ou de lui donner l’argent pour qu’il la rembourse lui-même.

 

De même, si le créancier est mandaté pour distribuer la Zakat, il ne lui est pas permis de prendre le montant de la dette pour lui-même avant d’avertir le débiteur de ce qu’il compte faire, de prendre sa permission ou de lui donner le montant de la Zakat puis de le reprendre s’il est d’accord.

 

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation