Explication du verset 216 de la sourate al-Baqara
Fatwa No: 439819

Question

Assalam alaikoum, Qu'Allah nous assiste.J'ai une question relative au verset 216 de la sourate al-Baqara : "Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Dieu qui sait, alors que vous ne savez pas".Je sais que le verset concerne le djihad mais dans l'interprétation les versets peuvent avoir une portée générale.Donc comment le musulman peut appliquer ce verset.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Ce verset invite à se soumettre à la législation d’Allah et à Son décret et à savoir que tout ce qu'Allah, exalté soit-Il, décrète par Sa sagesse et Sa science et tout ce qu’Il légifère dans Sa religion, est un bien. Il nous invite à nous soumettre à Allah dans toutes les circonstances. Le vrai serviteur en effet est celui qui se soumet à Allah quel que soit l’état dans lequel il se trouve. En effet, la satisfaction d’Allah consiste à ressentir un profond contentement de ce qu’Allah a choisi pour nous ; à être pleinement satisfait de ce qu’Il nous octroie comme subsistance, situation ou action.
Ce verset a un sens général et sa mise en pratique consiste à accepter ce que le Destin nous réserve et la façon dont Allah, exalté soit-Il, gère nos affaires, de nous en remettre à Lui, de placer notre confiance ne Lui et d’accepter tout ce qu’Il fait. Nous devons, certes, fournir tout le nécessaire en vue d’atteindre nos objectifs mais si nous ne les atteignons pas nous devons nous garder de la déception, car ce qu’Allah a choisi pour nous est meilleur que notre propre choix. Sa mise en pratique consiste aussi à accepter totalement ce que Sa religion ordonne, prescrit ou interdit, sans éprouver de gêne même si ceci est contraire à nos passions. Nous devons toujours garder à l’esprit qu’Allah est plus Miséricordieux à notre égard que ne l’est une mère envers son enfant et qu’Il connaît l’issue de toutes les situations alors que nous ignorons la tournure que peuvent prendre les événements.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui