La perte d'un enfant est-elle moins dure que celle d'un parent ?
Fatwa No: 452239

Question

Assalam alaykum,
Mon mari l’autre jour m’a dit pendant notre conversation sur le décès d’un proche : « Ma mère je ne peux pas la remplacer si elle meurt mais mes enfants je peux en avoir d’autres. »
Moi en tant que mère je n’imagine pas ma douleur de perdre mon enfant.
Qu’en pensez-vous ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il n'y a aucun doute que l'épreuve de la perte d’un enfant est extrêmement difficile, c'est pour cela que la récompense pour ceux qui patientent suite à une telle épreuve est infiniment grande et le Prophète () nous apprend que la grandeur de la récompense est à la mesure de la grandeur de l’épreuve. Dans un hadith rapporté par Abû Moussa al-Ach’ari, le Messager d’Allah () a dit : « Quand un enfant meure, Allah dira aux anges : avez-vous pris l'âme de l'enfant de mon serviteur ? Les anges disent : "Oui", Allah leur dit : "Qu'a-t-il dit mon serviteur ?". Les anges disent : "Il t'a loué et a formulé l'acceptation" (En disant "Nous appartenons tous à Allah et vers Lui nous ferons notre retour"). Allah leur dit : Construisez pour Mon serviteur une demeure au Paradis et appelez-là la demeure des louanges" » Rapporté par Tirmidhi et qualifié d’authentique par al-Albâni).
Apparemment, votre mari ne veut pas minimiser la douleur qui résulte de la perte d'un enfant, mais il veut dire que la perte de la mère est plus douloureuse encore pour l'âme, en raison de la considération qu'il a évoquée du fait qu’Allah le Tout-Puissant peut consoler les parents de l’enfant en leur donnant d’autres enfants à sa place, ce qui n’est pas le cas lors de la perte de l’un des parents qui sont irremplaçables.

Et Allah sait mieux

 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui