Le mariage ne peut-être légal qu'avec un Wali Al Amre
Fatwa No: 48222

Question

Alors, j’aimerais savoir le point de vue de la religion concernant un père qui s’oppose au mariage de sa fille parce que le mari n’a pas les même convictions que lui ? Merci.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère, chère sœur ,

Nul doute que le père est plus prévenant et plus clément à l’égard de sa fille et qu’il connaît mieux son intérêt. Son avis généralement ne dévie pas du bon sens. Donc s’il refuse le mariage de sa fille, c’est pour des raisons justes et certifiées.
La Chariâ islamique a légiféré et réglé ce sujet : le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit :  « Toute femme mariée sans l’autorisation de son Wali Al Amre, son mariage est nul, son mariage est nul. Si l’homme a consommé le mariage, alors elle prend la dot en compensation qu’il s’est rendue licite sa vulve. S’ils se disputent alors le gouverneur est le Wali de celle qui n’a pas de Wali. » (Sounane sauf Nassai).
Ces deux hadiths sont la preuve que le mariage ne peut-être légal qu'avec un Wali Al Amre se chargeant de son acte et que la femme ne peut se marier par elle-même, ni marier une autre femme.
L’homme qui a le plus de droit pour être le Wali Al Amre de la femme est son père, puis le père du mari, puis les grands-parents, puis son fils, puis le fils du mari, puis les petits-fils, puis son frère germain, puis son demi-frère (du coté de son père), puis les enfants de ses frères et enfin ses oncles paternels.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui