Le mariage avec une femme des Gens du Livre sans Wali
Fatwa No: 57325

Question

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux
Je me suis marié il y a deux ans avec une femme hollandaise des Gens du Livre. Notre mariage a eu lieu en présence de deux témoins et du rédacteur de l’acte de mariage et ils étaient tous musulmans mais ma femme était sans Wali (tuteur). En ce temps là, j’ignorais complètement que la présence du Wali était l'une des conditions de la validité du mariage. Ma femme était alors âgée de 23 ans et nous nous sommes mariés de la sorte, parce qu’à ce moment-là, je ne possédais pas les papiers officiels nécessaires pour conclure le mariage auprès du Charh Al Aqaari (équivalent du notaire) dans la ville où je vivais (sans carte de séjour). Et dès que je me suis procuré ma carte de séjour, je me suis rendu, en compagnie de ma femme, à l'administration compétente en matière de lois régissant le mariage en Hollande et nous y avons déposé une demande de mariage afin que notre union soit officialisée, surtout que le mariage islamique n’est pas reconnu dans ce pays. Ils nous ont alors fixé une date pour la remise des papiers nécessaires avant de porter notre dossier devant le ministère de la justice qui devait donner son avis. Finalement, nous avons reçu une réponse positive des autorités concernées.
Une date a été fixée pour la conclusion du nouveau contrat de mariage. Nous avons transmis aux autorités les noms des deux témoins, qui étaient Musulmans et majeurs. Le mariage a eu lieu à la mairie et nous nous sommes procurés un acte de mariage officiel du gouvernement hollandais mais ma femme était toujours sans Wali.
Les autorités concernées par le mariage en Hollande peuvent elles être considérées comme le Wali de ma femme ? D’ailleurs, j’étais en train d’accomplir la prière du Vendredi à la mosquée et par pure coïncidence le sermon portait sur le mariage islamique dont la validité nécessite la présence d’un Wali et de deux témoins probes. Après que le serment eut pris fin, je suis allé voir l’imam et je lui ai posé la même question que je viens de vous poser. Il m'a dit que je devais impérativement conclure un troisième contrat de mariage en présence cette fois-ci d’un Wali. Je suis très confus, mon mariage conclu il y a deux ans était-il illégitime ? Et mon mariage récent, officiellement authentifié par le gouvernement hollandais, est-il aussi invalide ? Aidez–moi qu’Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Selon la majorité des savants, la présence du Wali est une condition de la validité du mariage puisque le Prophète () a dit : « Point de mariage sans Wali » (Abou Daoud et al Tirmidhi).

Abou Al-Khattâb a aussi rapporté qu’Ibn Qodâma a dit : « Si un musulman se marie avec une femme des Gens du Livre, le Wali de l’épouse doit être présent lors de la conclusion du mariage même s'il s'agit d'un mécréant »

Abou Hanifa et al-Chafé’i, , partageaient le même point de vue, car selon eux, la tutelle matrimoniale du Wali est valable qu’il marie la femme à un musulman ou à un non musulman. Et puisqu’un wali convenable existe, il n’est pas permis que qui que ce soit d’autre le remplace. Si votre femme a un Wali, un père, un frère ou un proche parent, vous devez obligatoirement conclure un nouveau contrat de mariage en présence de ce Wali,  car conformément à l’avis prépondérant des savants votre précédant mariage est nul. Mais si votre épouse n’a pas de wali, les autorités concernées dans son pays peuvent le remplacer en présence de deux témoins musulmans.

 

Quant à votre mariage précédent, si en concluant ce mariage vous aviez l’intention de suivre l’avis affirmant qu'une femme majeure a le droit de se marier sans wali, votre mariage est valide car cet avis est celui d'un groupe de savants.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui