Celui qui doute d’avoir pris le repas du Sohour après l’appel à la prière de Fajr
Fatwa No: 68079

Question

Ma femme doit rattraper douze jours de jeûne du mois de Ramadan de l’année dernière en raison de son accouchement. Elle les a tous faits mais elle doute d’avoir pris le repas du Sohour deux fois après l’appel à la prière du Fajr. Elle n’est pas sûre que c'était l'heure de la prière de Fajr ou pas. Est-ce que son jeûne de rattrapage est considéré comme correct ou bien elle doit recommencer le jeûne de ces deux jours ? Qu’est ce qu’elle doit faire si en vérifiant elle s’aperçoit qu’elle a vraiment pris le repas du Sohour après le début de l'horaire de Fajr ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Deux choses permettent de déterminer le moment où il faut arrêter de manger et de boire :

 

La première est de s’assurer de l’apparition de la vraie auble dont la lumière se propage dans le ciel.

 

La deuxième c’est de suivre l’appel d’un muezzin fiable et qui connaît bien les horaires des prières.

 

Si votre épouse a seulement un doute d’avoir pris le repas du Sohour après le début de l'aube réelle ou après l’appel d’un muezzin en qui elle a confiance, son jeûne est correct et les jours de rattrapage qu’elle a accomplis suffisent. La règle de base est que le jeûne est valide et cette base ne peut être mise en cause que par une certitude. Le doute qu’elle a eu concernant la nullité de son jeûne n’est pas à prendre en compte. Par contre, si elle est certaine d’avoir pris le repas du Sohour après l’apparition de l'aube réelle ou après avoir entendu l’appel à la prière d’un muezzin de confiance alors son jeûne est nul et elle doit rattraper les deux jours de jeûne.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui