Recourir au Riba pour avoir un domicile conjugal
Fatwa No: 72553

Question

Est-il possible de contracter un prêt bancaire à intérêt, Riba, pour acheter une maison sachant que le but de cette action est d’avoir un domicile pour pouvoir se marier ?
J’ajoute qu’un groupe d'imams, ici au Maroc, a émis des fatwas à ce sujet permettant le recours à un prêt à intérêt, en dernier recours, pour avoir un domicile conjugal. J'ai entendu plusieurs fatwas allant dans ce sens mais je souhaite être complètement rassuré avant de faire quoi que ce soit.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

Nous implorons Allah le tout Puissant pour qu’Il vous guide sur la voie du bien et vous aide à suivre Ses ordres, à patienter en vue du licite et à éviter les actes interdits.

Certes, il n'échappe à personne que le prêt avec intérêt est interdit.

Allah le Très Haut dit : « Ô les croyants ! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l'annonce d'une guerre de la part d'Allah et de Son messager […] » [Sourate 1/ versets 278-279].

Allah le Très Haut dit également : « […] Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt […] » [Sourate 1/verset 275].

Le Prophète, , a maudit celui qui se nourrit de l’usure, celui qui la pratique pour autrui, celui qui l'écrit et ses deux témoins. Il a ensuite ajouté qu'ils sont égaux dans le péché, hadith rapporté par Muslim d'après Djaber Ibn Abdellah.

L’usure, en arabe ‘Riba’, est interdite et figure parmi les grands péchés. Il n'est pas permis d' y avoir recours si ce n’est en cas de nécessité absolue comme par exemple être confronté à un danger mortel ou à une difficulté que l'on ne peut résoudre qu'avec le prêt  usuraire. Dans ces conditions il est permis d'y recourir et ce conformément au verset coranique dans lequel Allah le Très haut dit : « […] Alors qu'Il vous a détaillé ce qu'Il vous a interdit, à moins que vous ne soyez contraints d'y recourir […]» [Sourate 6/ verset 119].

Le mariage n’entre pas dans les cas de figures qui permettent le recours à l’usure, Riba. Même si pour une raison ou une autre vous êtes obligé de vous marier et que vous n’en avez pas les moyens, alors cette obligation est annulée. Si vous craignez de tomber dans la fornication, alors le Prophète, , vous recommande de jeûner : « Celui d'entre vous qui peut se marier qu'il le fasse, cela l'aidera à baisser le regard et à être plus vertueux ; celui qui ne peut pas se marier qu'il jeûne (beaucoup) car le jeûne affaiblit le désir sexuel. » (Boukhari et Muslim). Par son effet sur l'organisme, le jeûne affaiblit le désir sexuel.

Dire que le mariage justifie le recours au prêt usuraire est une erreur qui ne saurait légitimer un grand péché. Que dire alors de ces versets : « […] Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas […] Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses». [Sourate 65/ versets 2-3-4].

Nous vous assignons à suivre les ordres d'Allah, en caché comme en apparence, Allah vous accordera une issue favorable et des dons sur lesquels vous ne comptiez point.

Pour terminez, prenez garde de succomber à ce grand péché.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui