Mariage sans dot
Fatwa No: 74471

Question

L’argent gagné par un réfugié dont les papiers ne sont pas en règles et qui travaille sous une fausse identité est-il licite ou non ?
Un homme me demande en mariage en prétendant qu’il m’aime sincèrement. Puis après lui avoir donné mon accord, je découvre qu’il n’est pas pressé de le conclure car il prétend qu’il ne sait pas comment organiser sa vie tant qu’il n’a pas ses papiers (carte de séjour) mais qu’il pense vraiment se marier avec moi dans l’avenir. Quant à moi je suis tombé amoureuse de lui et je compte le supplier de conclure ce mariage au plus vite, sans rien lui demander en contre partie, tout ce qui m’intéresse c’est d’avoir une relation licite avec lui. Mais il a peur car nous sommes tous les deux des réfugiés clandestins en Europe.
Quels sont les conseils que vous nous donnez, sachant que nous ne pourrions pas informer l’état de notre mariage tant que l’un de nous n’a pas réglé sa situation ?
J’ai deux enfants de mon ex-mari. S’il refuse d’accepter mon mariage sans dot, sera-t-il fautif s’il ne me la donne pas étant donné que je lui ai laissé le choix ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

En ce qui concerne votre première question, il est licite pour le réfugié illégal de profiter du salaire qu’il a gagné suite à un travail licite qu’il a exercé même si sa résidence dans ce pays est contraire aux lois de l’émigration qui sont en vigueur.

Nous conseillons les ressortissants musulmans dans les pays étrangers de se conformer aux lois qui y sont appliquées afin de montrer aux autres les bonnes manières de l’Islam qui incite les siens à tenir leurs engagements, tout comme il les incite à la franchise et à l’honnêteté et ceci pour éloigner d’eux les préjudices et l’humiliation que peut entrainer la violation de ces lois.

Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit : « Le musulman ne doit pas s’avilir », on lui a dit : « Comment un individu pourra-t-il s’avilir? » Il a, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, répondu : « Il s’avilie en risquant ce qu’il ne peut supporter », rapporté par Ahmed et Tirmidhi.

Quant aux relations sentimentales avec un homme autre que le mari, elles sont illicites et blâmables et vous devez y mettre fin et vous repentir sincèrement car elles peuvent conduire à des choses qui ont des conséquences désastreuses.

Il est illicite à la femme de se proposer à l’homme comme épouse en l'exemptant de lui donner la dot.

Toutefois l’acte de mariage peut être conclu sans que le montant de la dot soit fixé et une fois que l’acte de mariage est accompli, la femme a le droit d’offrir sa dot à son mari ou lui laisser le choix de le la lui donner ou non. 

Et dans ce cas s’il ne lui verse pas la dot il ne sera pas fautif.

Et Allah sait mieux. 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui