Qui doit donner la Zakate de l'argent de l'investissement
Fatwa No: 76625

Question

Si une personne donne une somme d’argent à une autre dans le cadre d’un investissement, qui doit donner la Zakate de cet argent ? Est-ce le donneur ou le receveur ? Comment faire pour le bénéfice de cet argent ? Est-ce que les crédits doivent être inclus dans le calcul de la Zakate ? Est-ce que le retard de la paie de quelques mois d’un fonctionnaire fait partie du calcul de la Zakate ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

La Zakate  d’un capital placé dans un investissement est du devoir du  propriétaire de ce capital c’est-à-dire l’investisseur et ce à l’unanimité des Oulémas. Ces derniers ont cependant une divergence de vue concernant la spécification de la personne qui doit s’acquitter de la Zakate des bénéfices gagnés sur ce capital. Est-ce son propriétaire ou l’employé qui le gère ?  C’est l’avis des hanbalites sur cette question qui nous parait le plus plausible. Pour ces derniers c’est le propriétaire du capital qui doit s’acquitter de sa Zakate et de celle des bénéfices qui ne sont pas destinés à l’employé qui gère le capital en question (car ceux-là n’appartiennent plus au propriétaire du capital). 

Quant à l’employé lui-même, il n’est tenu de s’acquitter de la Zakate  de sa part de bénéfice que si elle atteint le Nissab et qu’une année lunaire s’est écoulée depuis sa possession.

Pour ce qui des dettes et s’ils doivent être inclus dans le calcul de la Zakate, deux cas sont envisageables :

1)        Les dettes appartiennent au propriétaire du capital et elles sont contractées par un emprunteur qui les reconnaît et qui est capable de les rembourser. Dans ce cas il doit les inclure dans le calcul de la Zakate  de ses biens. Si l’emprunteur ne les reconnaît pas ou s’il est incapable de les rembourser alors le propriétaire du capital n’est obligé de  s’acquitter de leur Zakate  que s’il les encaisse. Une fois qu’il en prend possession  il doit s’acquitter de leur Zakate  pour une seule année.

2)        Les dettes sont contractées par le propriétaire du capital lui-même, pour s’acquitter de la Zakate  de ses biens il doit en soustraire la valeur des dettes qu’il a emprunté si le montant restant après cette opération est supérieur ou égal au Nissab il doit s’acquitter de sa Zakate , dans le cas où il est inférieur au Nissab, sa Zakate  n’est pas obligatoire.

Le Nissab est équivalent à la valeur de 85 gr d’or ou de 595 gr d’argent.

En ce qui concerne les retards de paiement d’un fonctionnaire, leur Zakate  n’est obligatoire que s’ils atteignent le Nissab et qu’une année lunaire complète s’est écoulée depuis leur possession. Si tel est le cas il est tenu de s’acquitter de 2.5% de leur valeur.

 

Et Allah sait mieux.  

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui