Faut-il aimer Allah ou le craindre ?
Fatwa No: 79276

Question

Faut-il aimer Allah ou le craindre ? Est-il possible de ressentir les deux sentiments à la fois ? Certains prétendent que c’est impossible. Qu’en pensez-vous ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et Salut sur Son Prophète.

Cher frère,

Il est du devoir de tous les serviteurs d’aimer leur Seigneur Allah l’Exalté. Leur amour envers Allah doit être au dessus de tout amour. Allah l’Exalté dit : « Parmi les humains il en est qui prennent en dehors d’Allah des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah. […] » (Sourate 2/Verset 165)

Il dit aussi : « Dis, si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les tiers que vos gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus cher qu’Allah, son Messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir son ordre » (Sourate 9/Verset 24).

Le Prophète, , a dit : « Celui qui se caractérise par ces trois mœurs savourera les délices de la foi : il aime Allah et Son Messager plus que tout autre… » Boukhari et Ahmed.

Le Prophète, , a dit aussi : « Aimez Allah pour toutes les faveurs et les grâces qu’Il vous accorde » Tirmidhi, Al Hakem et autres.

Ces nobles versets et ces hadiths montrent que l’amour d’Allah est une obligation, c’est même un degré très élevé de servitude.

De la même façon qu’ils l’aiment, les musulmans doivent le craindre. Il leurs a ordonné : « […] Ne les craignez point. Mais craignez-Moi si vous êtes croyants ! » (Sourate 3/Verset 175), « […] Ne craignez pas les gens et craignez Moi […] » (Sourate 5/Verset 44) « Et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins ; » (Sourate 55/Verset 46).

Ainsi aimer et craindre Allah font partie des obligations les plus fermes et des moyens les plus sûrs pour atteindre le bonheur dans cette vie et dans celle de l’au-delà.

L'adoration ne peut être véridique sans ces deux éléments. Leur association est bien possible et si elle ne l’était pas Allah ne l’aurait pas ordonné, car Allah n'impose jamais aux gens une charge  supérieure à leurs capacités.

Dans la pratique nous voyons que l’enfant aime ses parents et craint leur châtiment quand il commet une faute. En toute simplicité il a réuni ces deux sentiments. Nous demandons à Allah -Exalté soit-Il- de remplir nos cœurs de Son amour et de Sa crainte.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui