Expiation du serment d’une malade ayant juré de ne plus prendre ses médicaments
Fatwa No: 82101

Question

Ma mère souffre d’hypertension et prend des médicaments de manière régulière. Un jour, sous l’effet d’une grande colère, elle a juré qu’elle ne prendrait plus ces médicaments. Toutefois, elle doit inévitablement les prendre. J’ai essayé de la convaincre qu’elle pourrait prendre ses médicaments si elle expiait ce serment, mais je ne sais pas comment se fait l’expiation. Je vous serais reconnaissant de bien vouloir m’éclairer sur les formes et les circonstances relatives à l’expiation du serment.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Votre mère doit prendre ces médicaments si le fait de s’en abstenir mène à l’aggravation de sa maladie et à la détérioration de sa santé, car Allah, le Très Haut, dit (sens du verset):
« Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous » (Coran 4/29)

 

A ce sujet, selon ‘Aïcha, qu'Allah soit satisfait d’elle, le Prophète () a dit :

 

« Quiconque fait le vœu d’accomplir un acte d’obéissance à Allah doit respecter son vœu et quiconque fait le vœu d'accomplir un acte de désobéissance à Allah ne doit pas respecter son vœu » (Boukhari)

 

Votre mère doit expier son serment si elle a continué à prendre ses médicaments. L’on tire argument à cet égard du hadith du Prophète () narré par Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui :

 

« Que celui qui a juré de faire quelque chose avant de se rendre compte qu'il y a mieux à faire, expie son serment et fasse ce qu'il y a de mieux » (Mouslim)

 

L’expiation du serment consiste à donner à manger à dix pauvres de ce dont on nourrit normalement sa famille, c’est-à-dire de la même qualité de nourriture, bonne ou médiocre. L’expiation se fait également en donnant à chacun des dix pauvres un vêtement, ou en libérant un esclave musulman. Quiconque n'en a pas les moyens, devra jeûner trois jours, tel que l’indique Allah, le Très Haut, dans Sa parole (sens du verset):

 

« Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l'intention d'exécuter. L'expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n'en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. Voilà l'expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments (…)» (Coran 5/89)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui