Chute de tous les poils du corps
Fatwa No: 82180

Question

J’ai un problème qui me tracasse depuis trois ans : je perds tous les poils de mon corps. J’ai consulté un médecin à ce propos et il m’a affirmé qu’il n’y avait aucun dysfonctionnement physiologique. J’ai perdu l’espoir et je ne sais plus quoi faire. Est-ce une épreuve ? Je veux votre conseil, d’autant plus que je me sens bien maintenant.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Ce que vous décrivez peut être une maladie organique ou le résultat d’un mauvais œil. Nous vous conseillons de consulter les médecins spécialisés d’abord, sans vous contenter des rapports médicaux précédents. En effet, la maladie peut parfois être cachée et personne ne nie la différence de compétence entre les médecins. Sachez aussi que la confiance en Allah, exalté soit-Il, tout en s’en remettant à Lui est l’un des moyens les plus efficaces non seulement de surmonter cette épreuve, mais à tous les moments. Cette confiance fait que l’adorateur échappe aux stratagèmes et aux ruses qui sont tramées contre lui. Et Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose » (Coran 65/3).

 

Le serviteur d’Allah aura la récompense de son endurance

face aux épreuves, et Allah lui permet grâce à elles d’expier certains de ses péchés, comme l’a affirmé le Prophète (). Rappelons que lorsque le serviteur d’Allah Ayyûb -Job-, ‘, fut mis à l’épreuve, il endura et s’en remit à son Seigneur, exalté soit-Il, Qui le guérit et dissipa son mal.

 

Nous vous conseillons donc de faire fréquemment la Ruqya islamique et de consulter les cheikhs attachés à la religion et à la droiture qui ne pratiquent ni la sorcellerie ni le charlatanisme. Vous devez avoir confiance qu’Allah, exalté soit-Il, Allah, exalté soit-Il, n’a pas fait descendre de maladie sans faire descendre un remède à cette maladie, que certains peuvent connaître et d’autres ignorer, selon le hadith rapporté par Ahmed et Ibn Mâdja.

 

Nous vous conseillons également de persévérer dans l’évocation d’Allah, exalté soit-Il, et notamment le matin et le soir, en vous couchant, en mangeant, en sortant de chez vous et en rentrant. En fait, les évocations dans ces situations chassent le diable, l’éloignent et atténuent son effet. Nous vous conseillons enfin de réciter les versets et les hadiths de la Ruqya islamique, dont les deux dernières sourates du Coran (al-Falaq et al-Nâs), le verset du Trône et les trois derniers versets de la sourate al-Baqara (la Vache). Pas de mal à les réciter sur de l’eau puis à la boire et de l’utiliser pour masser l’endroit touché par le mal. Nous implorons Allah, exalté soit-Il, de vous guérir.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation