Est-il permis à la femme de porter des vêtements blancs ?
Fatwa No: 82314

Question

J’ai croisé une sœur en Turquie habillée en noir. A ma question à ce propos, elle a répondu que cela figure dans un hadith.
Connaissez-vous un hadith à ce propos et est-ce que les femmes sont censées se vêtir de noir ? Il m’est arrivé de lire un hadith dans lequel le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a incité à se vêtir de blanc. Est-il permis à la femme de porter des vêtements blancs ? Pouvez-vous m’expliquer l’importance des couleurs dans les habits et l’idée n’est-elle pas que les vêtements soient le moins attrayants possible, sachant que dans certains pays, la couleur noire peut éventuellement attirer l’attention beaucoup plus que la couleur blanche, car finalement chaque pays a ses types de vêtements ; qu’en pensez-vous ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Ce qui est exigé avant tout dans les vêtements de la femme est la dissimulation parfaite et la décence, et le fait qu’ils la distinguent des hommes. Si ces conditions sont réalisées, à ce moment-là, ni la couleur des vêtements ni leur étoffe ne posent problème ; telle est la réponse à vos questions.

Par ailleurs, si cette sœur fait allusion à un hadith qui suppose que les vêtements de la femme doivent nécessairement être de couleur noire, personne n’en a jamais entendu parler. Tout ce qui nous est parvenu dans ce domaine, c’est qu’il est permis à la femme de porter le noir, conformément au hadith consigné par Boukhari dans lequel Umm Khâlid a relaté que le Prophète () vint en tenant des vêtements qui comportaient entre autres une Khamîsa  (habit carré de couleurs noire et rouge) et demanda : « Qui, à votre avis, pourrait bien porter cette Khamîsa ? » Comme tout le monde gardait le silence, il reprit () : « Amenez-moi Umm Khâlid. » -Elle était alors une petite fille- On me fit venir devant le Prophète () qui m’en revêtit lui-même.

Al-Chawkanî (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit dans Nayl al Awtâr: « Ce hadith indique qu’il est licite pour la femme de porter des vêtements noirs.» Et à ma connaissance cet avis n’a pas fait l’objet de désaccord.

Cela étant, la femme n’est pas obligée de s’habiller uniquement en noir conformément aux preuves qui soulignent l’autorisation de porter n’importe quelle couleur à condition d’observer les exigences de la Charia.

Quant au hadith que vous avez lu qui incite à s’habiller en blanc, il est authentique.

Samura ibn Djundub () a rapporté un hadith dans lequel le Messager d’Allah () a dit : « Portez des vêtements blancs car ils sont plus purs et meilleurs et que le linceul de vos morts soit blanc. » (hadith consigné dans le ‘Musnad’ et les ‘Sunans’)

Par ailleurs, vous vous êtes enquis de la licéité de la couleur blanche pour les vêtements de la femme, sachez qu’à notre connaissance, il n’y a pas de preuves religieuses qui interdisent à la femme de porter des vêtements blancs et aucun savant n’en a parlé. Cependant, il faut tenir compte de deux points :

1-         S’il est de coutume dans un certain pays que les hommes portent des vêtements blancs, la femme dans ce cas-là est tenue de s’en abstenir, d’une part pour ne pas ressembler aux hommes dans sa tenue, car cela est prohibé du point de vue religieux ; d’autre part, pour éviter l’ostentation. Le Messager d’Allah () a dit :

« Celui qui porte des vêtements ostentatoires dans le bas monde, Allah lui fera porter des vêtements humiliants le Jour de la Résurrection ... »

Les oulémas ont expliqué que le vêtement ostentatoire est celui qui déroge aux vêtements ordinaires des gens, que la personne porte pour se distinguer des autres.

2-         En sortant de chez elle, la femme est appelée à se vêtir de vêtements décents et discrets, et les couleurs autres que le blanc remplissent mieux ces conditions.

Pour ce qui est de l’importance de la couleur des habits, sachez que le blanc est une couleur recherchée comme on l’a déjà souligné plus haut ; en outre, les oulémas ont approuvé la couleur verte et ce, en se référant à la Sunna d’après Abû  Ramthâ : « J’ai vu le Prophète () alors qu’il était vêtu de deux vêtements de couleur verte », et car c’est la couleur de la tenue des habitants du Paradis, conformément aux Paroles d’Allah, exalté soit-Il, (sens du verset)  :  « Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart » (Coran 76/21).

Certains oulémas ont désapprouvé les vêtements colorés en rouge pur et safran et ce conformément à l’interdiction du Prophète () ; alors que d’autres l’ont toléré conformément au hadith consigné par Boukhari et Mouslim dans leurs « Sahîhs » respectifs qui rapporte que le Prophète () a porté un vêtement de couleur rouge et dans un autre hadith qui rapporte que les compagnons ont vu le Prophète () porter à deux reprises deux vêtements safran ; ce hadith figure dans le « Sahîh » Mouslim.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation