Cas de rapports sexuels incestueux
Fatwa No: 82317

Question

Quel châtiment doit subir celui qui a des rapports sexuels avec sa sœur ? Et comment Allah, exalté soit-Il, lui accordera-t-Il la rémission de ce péché ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Ce qui est le plus douloureux et le plus pénible c’est lorsque les afflictions proviennent de gens que vous redoutez le moins et qui ne sont pas censés être une source de mal ; que celui qui est censé être loyal se transforme en traître et criminel. La raison à tout cela s’avère être l’absence de l’application des Lois divines dans la vie quotidienne.

Le Prophète () a ordonné de faire dormir les enfants dans des lits séparés dès l’âge de dix ans, âge critique où chacun des deux sexes commence à avoir des inclinations vers l’autre.

Abdullah ibn ‘Umar ( et de son père) a rapporté que le Messager d’Allah () a dit :

« Ordonnez à vos enfants de faire la prière à partir de sept ans, corrigez-les à partir de dix ans s’ils la négligent et évitez la promiscuité entre eux dans une même couche » (Ahmad et Abû Dâwûd)

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« Ô vous qui croyez! Que les esclaves que vous possédez vous demandent permission avant d’entrer, ainsi que ceux des vôtres qui n’ont pas encore atteint la puberté, à trois moments [] » (Coran  24/58)

Dans ce verset, Allah, exalté soit-Il, donne aux enfants l’ordre de demander l’autorisation à leurs parents avant d’entrer dans leur chambre en précisant les moments, et ce, afin qu’ils ne voient pas ce qui pourrait éventuellement exciter leurs instincts bien qu’ils ne soient pas encore responsables religieusement.

En tout état de cause, le tuteur des enfants est tenu – de façon générale - de leur inculquer les règles de bienséance de l’Islam, de les entourer de ses soins attentifs et de s’abstenir d’introduire les causes de corruption et de séduction dans le foyer pour ne pas exciter leurs instincts, et corrompre leurs mœurs.

Pour surmonter ce problème, nous recommandons à la personne qui pose cette question de faire les choses suivantes :

1-   d’être de bon conseil à cette fille et à ce garçon, de leur indiquer que ce qu’ils font est classé parmi les péchés majeurs les plus graves pour lesquels l’Islam inflige la peine de mort à leur auteur, marié soit-il ou célibataire ; le Messager d’Allah () a dit : « Tuez quiconque a des rapports sexuels incestueux. » (Ahmad et al-Hâkim)

2-   devoir nécessairement les séparer et les empêcher d’être en tête-à-tête.

3-   se dépêcher de les marier chacun de son côté si cela est possible.

4-   les exhorter à observer le jeûne car cela aide à briser les désirs, à détourner le regard de tout ce qui est illicite, et à se tenir loin de tout ce qui peut susciter les désirs, comme les films et les magazines conformément aux paroles du Messager d’Allah () :

« Vous les jeunes, que celui d’entre vous qui en a la capacité se marie, car cela incite davantage à baisser le regard et aide à se préserver des relations illicites. Et que celui qui se trouve incapable de le faire, jeûne, car c’est pour lui une protection contre les tentations ».

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation