Comment s’amuser selon l’islam ?
Fatwa No: 82375

Question

Qu’est-ce qu’un amusement, selon l’islam ? Existe-t-il des détails à ce sujet ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Parfois, le Prophète () faisait des blagues, mais il disait toujours ce qui est vrai et ce qui est vrai seulement. Une fois, il a dit à une femme :« Est-ce que ton mari est celui dont les yeux ont du blanc ? » Elle a répondu : « Ses yeux sont bons et en bonne santé ». Le Prophète voulait dire la blancheur naturelle de l’œil, celle qui entoure sa pupille. Le Prophète () a dit : « Parfois je plaisante, mais, je ne dis que la vérité, je n’ai jamais rien dit autre que la vérité.»

L’imam Munawi a dit, dans l’explication des paroles du Prophète () citées ci-dessus : « Le Hadith signifie que ses plaisanteries sont basées sur la vérité, qu’il s’agisse d’une action ou d’une parole et ceci, puisqu’il a été protégé contre le fait de faire quoi que ce soit de mal. »

Une fois, il a dit à une femme âgée qui lui a demané de prier Allah qu’il la fasse entrer au Paradis: « Les personnes âgées n’entreront pas au Paradis. » Puis, il lui a expliqué qu’elle n’y entrera pas en état de vieillesse mais qu’elle deviendra jeune, lorsqu’elle entrera au Paradis. Une [autre] fois, il a dit à un homme qui est venu lui demandé un chameau comme monture : « Je vais te donner le petit d’une chamelle comme monture ». Ce dernier demanda: « Ô Messager d’Allah ! Que vais-je faire avec le petit d’une chamelle ?» Il a répondu en souriant: « Tous les chameaux ne sont-ils pas engendrés par une chamelle ?  ».

Quelqu’un a dit à Ibn ‘Uyaynah (un érudit musulman bien connu) : « S’amuser est honteux ». Il s’est opposé [à ces paroles] et il a dit :

« Non, c’est une Sunnah (tradition prophétique) pour qui sait comment le faire, selon les règles de l’art ! Le Prophète () avait l’habitude de plaisanter et de s’amuser. Il est [non seulement] un exemple pour les gens, mais il leur est demandé de suivre ses actes et ses actions. »

L’imam Mawardi a dit :

« Une personne intelligente plaisante pour une de ces deux raisons : premièrement, pour créer une atmosphère amicale, à l’aide de bonnes paroles et de bonnes actions ; deuxièmement, pour essayer de dissiper la fatigue, car il est dit que le délaissement est obligatoire pour celui dont la poitrine est remplie d’anxiété. L’amusement du Prophète () ne se situait pas en dehors de ces deux raisons. »

Le Prophète avait l’habitude de plaisantait gentiment avec le petit frère de son compagnon Anas, qu’Allah soit satisfait d’eux, comme cela a été rapporté dans le Sahîh (authentique) d’al-Boukhari.

Anas a dit :

« Le Prophète ()était le meilleur de tous les gens en fait de caractère. J’avais un frère appelé Abu ‘Umayr, qui, je pense, venait tout juste d’être sevré. Chaque fois qu’il (cet enfant) était amené devant le Prophète ()celui-ci disait : ’Ô Abu Umayr! Qu’a fait le rossignol ?’ C’était un rossignol avec lequel il jouait. »

Ce Hadith (narration prophétique) montre que le Prophète () s’amusait avec cet enfant, alors on peut s’amuser, du moment que cela ne contienne pas de mensonge.

Il a mis en garde les personnes qui avaient l’habitude de mentir pour s’amuser des mauvaises conséquences [d’un tel comportement]. Dans un Hadith, le Prophète ()a dit :

« Malheur à celui qui dit des choses fausses pour faire rire les gens. Malheur à lui ! Malheur à lui ! »

Basé sur ce Hadith, il est interdit de faire usage de mensonges pour plaisanter et s’amuser. En conséquence, chaque musulman devrait éviter ce genre de plaisanterie.

Nous souhaitons attirer votre attention sur un point important, à savoir que toute plaisanterie et tout amusement, au sujet de la religion, sont absolument interdits. L’imam Ibn ‘Arabi a dit : « Se moquer de ce qui entre dans le domaine de la religion est un grand péché ».

Allah dit, dans le Coran (selon l’interprétation du sens) :

« (mentionne) lorsque Mûsâ (Moïse) a dit à son peuple : ‘Allah vous ordonne d’immoler une vache’. Ils dirent : ‘Te moques-tu de nous ?’ Il a répondu : ‘Qu’Allah me garde d’être du nombre des ignorants’. » (Coran 2/67)

Cela signifie : je ne me moque pas en matière de religion, car il s’agit d’une pratique des gens insensés. Alors, immolez la vache, et vous verrez le résultat.

Nous voudrions vous dire que l’amusement devrait non seulement se faire selon les bonnes manières [islamiques], mais aussi aux moments appropriés. Un musulman ne devrait pas s’y engager dans les moments de travail et de sérieux. [Aussi], l’humour devrait être modéré, c’est-à-dire limité à ce qui est approprié.

Tout humour qui contient de mauvaises paroles, de la dissolution dans les meurs ou de l’obscénité est déconseillé et va à l’encontre de la Sunnah (tradition prophétique).

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation