Médicaments contenant de la gélatine
Fatwa No: 87855

Question

J’ai de graves problèmes de mémoire et je dois passer des examens importants dans trois mois. J’ai cherché un remède à l’aide de mon mari avec des herbes et autres mais sans résultat. Je me suis trouvée obligée de prendre des pilules mais j’ai découvert qu’elles contenaient de la gélatine. Je suis pakistanaise et je vis en Amérique. Je sens qu’avec ces pilules mon état s’améliore. Puis-je les utiliser ou y en a-t-il d’autres qui peuvent les remplacer ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous prions Allah, glorifié soit-Il, de vous guérir de cette maladie et de vous aider à passer ces examens. Sache notre sœur qu’il n’y a de facile que ce qu’Allah facilite et de difficile que ce qu’Allah rend difficile. Ibn Hibbân rapporta dans son Sahih, de même qu’al-Bayhaqi et d’autres  d’après Anas ibn Malik, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Prophète () faisait cette invocation : « Ô Allah, il n’y a de facile que ce que tu rends facile et même si Tu le désires tu peux rendre la peine facile. » La peine c’est ce qui est difficile.

Vous devez savoir que la guérison est entre les mains d’Allah, glorifié soit-Il, Demandez-la Lui sincèrement comme l’a dit son ami intime Ibrahim ‘Abraham) : « C’est Lui qui me guérit quand j'ai mal » (Coran 26/80) Ayez confiance en Lui, car quand Il décide d’une chose, Il lui dit seulement : « Sois » et elle est aussitôt. Il est Omnipotent. Prenez soin de ne chercher la guérison que par les moyens licites sauf en cas d’extrême nécessité car le Prophète () dit :
« Allah a fait descendre les maladies et les remèdes et a créé un remède pour toute maladie, soignez-vous  sans utiliser ce qui est illicite. » [(Abû Dâwûd)] Ahmad, Abû Dâwûd et d’autres ont rapporté d’après Abû Hurayra que  Le Prophète () a interdit les médicaments illicites. Les soins à l’aide de ce qui est illicite et impur sont permis en cas de nécessité à part les boissons alcoolisées qui n’apportent jamais aucune guérison conformément à ces paroles du Prophète () rapportées dans le Sahih de Mouslim : « Ce n’est pas un remède mais un mal. »

La preuve de la permission en cas de nécessité se trouve dans ces paroles d’Allah, glorifié soit-Il, (sens du verset) :
« … celles qui sont interdites vous ont été décrites en détail, à moins que vous ne soyez contraints d'y recourir? » (Coran 6/119)

Al-‘Izz ibn ‘Abd al-Salâm, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Se soigner avec ce qui est impur est autorisé si rien de pur ne peut le remplacer parce que l‘intérêt de la santé passe avant celui du fait d’éviter ce qui est impur. »

Partant si les pilules que vous utilisez contiennent de la gélatine provenant d’un animal égorgé, c’est-à-dire dont la consommation est autorisée, il n’y a aura rien de mal à ce que vous les utilisez et même sans nécessité urgente. Mais si cette gélatine provient d’un animal dont la consommation est interdite, comme les ânes et les porcs, ou bien un animal dont la consommation est permise mais égorgé de façon non islamique, vous ne pouvez les utiliser qu’en cas de nécessité ou de besoin assimilé à la nécessité. On entend par nécessaire ce dont on a besoin dans un moment de difficulté.

Quant à votre question au sujet de pilules alternatives, ce sont les médecins spécialisés dans ce domaine qui peuvent vous le dire.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation