La bénédiction d’une eau mélangée à des cheveux appartenant soi-disant au Prophète
Fatwa No: 88236

Question

En Allemagne, un frère m’a donné une bouteille d’eau contenant des cheveux et m’a dit que ceux-ci appartenaient au Prophète Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). Il m’a également dit que si je buvais de cette eau, je ne tomberais plus jamais malade. Je considère cette parole comme étant une hérésie en matière de religion mais j’aimerais toutefois connaître votre avis sur le sujet.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : 

Il ne fait aucun doute que chercher la bénédiction par le biais des cheveux du Messager d’Allah () est licite. De nombreuses preuves existent à ce sujet dont notamment le hadith d’Anas Ibn Mâlik () dans lequel il dit : « Le Messager d’Allah () alla à Minâ et se rendit auprès de la stèle puis la lapida. Ensuite il alla à sa tente à Mina et sacrifia sa bête. Il dit ensuite au coiffeur : “Coupe moi les cheveux” et il lui indiqua le côté droit puis gauche de sa tête. Ensuite il les donna aux gens. » (Mouslim) Et dans une version : « Il les donna à Umm Sulaym. » Et dans une autre version : « Il les donna à Abû Talha, l’époux de Umm Sulaym. » Cela indique la permission de chercher la bénédiction d’Allah par le biais des cheveux du Prophète ().

Cependant, qui peut prouver à cette époque mille quatre cents ans après la prophétie et alors que le mensonge et la tromperie se sont répandus que ce sont bien les cheveux du Prophète () qui se trouvent dans cette bouteille ? Où est la chaîne de transmission authentique concernant cela ? Et si nous croyions toute personne qui prétend cela, le mensonge et la tromperie se répandraient encore davantage.

Par conséquent, nous considérons qu’il n’est pas permis d’utiliser ces cheveux pour en tirer bénédiction, tout en notant que la licéité de rechercher la bénédiction par le biais des cheveux du Messager d’Allah () ne signifie pas qu’une personne qui boit d’une eau dans laquelle sont présents ces cheveux ne tombera plus jamais malade. Quoi qu’il en soit, le fait de prétendre que ces cheveux sont ceux du Prophète () requiert une preuve.

Quant à la parole consistant à dire que celui qui boit de cette eau ne tombera plus jamais malade, cela est un pur mensonge même en supposant que ce sont bien les cheveux du Prophète ().

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation